Articles

Lula a été mis en quarantaine à Cuba après avoir été diagnostiqué positif à la Covid-19

Brasilia, 22 janvier (Prensa Latina) L’ancien président Luiz Inácio Lula da Silva, qui est rentré la veille au Brésil après un voyage à Cuba, a été diagnostiqué positif à la Covid-19 le 26 décembre et a accompli 14 jours de quarantaine dans ce pays, a-t-on appris hier.

Le site Lula.com.br indique que le fondateur du Parti des travailleurs brésilien était sur l’île des Caraïbes depuis le 21 décembre pour participer au lancement des enregistrements d’un documentaire sur l’Amérique Latine, produit et réalisé par le cinéaste nord-américain Oliver Stone.

Il précise que, conformément aux recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour les voyages internationaux, l’ancien dirigeant ouvrier, son épouse Janja et les sept membres du groupe l´accompagnant ont subi des tests de diagnostic à la Covid-19 au Brésil avant de voyager, et à la date de leur arrivée à Cuba le 21 décembre.

Le test RT-PCR, en suivant les protocoles cubains pour détecter des infections rapportées d’autres pays, a été répété le 26 décembre.

Ces examens ont montré que les résultats de l’ex-mandataire et d’autres membres de l’équipe étaient positifs, confirmant qu’il s’agissait de cas importés dans le cadre de l’enquête épidémiologique.

La note détaille que les neuf membres du groupe, à l’exception de la journaliste Nicole Briones, ont été positifs suite aux tsts PCR. Tous sont restés isolés sous surveillance sanitaire en respectant les protocoles du système de santé cubain.

Comme il se trouvait à l’étranger, note le texte, Lula a décidé de signaler la maladie seulement à son retour au Brésil pour préserver sa famille et celles des autres personnes infectées.

L’infectiologue, ex-ministre de la Santé et député fédéral brésilien Alexandre Padilha a été informé dès le diagnostique positif et a suivi toute l’évolution de la maladie pour les patients, en contact direct et quotidien avec les médecins cubains qui ont prêté assistance à toute la délégation.

Lula n’a pas eu besoin d´être hospitalisé, tout comme les autres membres de l’équipe, à l’exception de l’écrivain Fernando Morais qui est resté 14 jours à l’hôpital pour des complications pulmonaires.

'Moi et toute mon équipe remercions le dévouement des professionnels de la santé cubains et du système de santé publique qui étaient avec nous lors des soins quotidiens', a souligné l’ancien mandataire.

Dans ces circonstances, le tournage du documentaire a été suspendu par consensus avec Stone et les enregistrements ont été reportés à une date ultérieure, lorsque les conditions sanitaires le permettront.

peo/car/ocs