Agence de Presse de l'Amérique Latine

Cuba à l’avant-garde des études démographiques en Amérique Latine

La Havane, 31 mars (Prensa Latina) Cuba est le seul pays d’Amérique latine à avoir un programme gouvernemental pour la prise en charge de la dynamique démographique, a assuré hier un spécialiste de la question.

Selon le directeur du Centre d’Études démographiques de l’Université de La Havane, Antonio Aja, le plan comprend la création d’un observatoire pour évaluer les caractéristiques de la population.

Selon l’expert, les variables démographiques sont également analysées au niveau territorial et actuellement les autorités n’approuvent aucune stratégie de développement sans tenir compte de ces recherches.

De fait, le docteur a souligné que face à la Covid-19 le Centre s´est unis à des spécialistes des sciences médicales 'pour mettre la perspective démographique dans les analyses cliniques, épidémiologiques, mathématiques et dans tous les domaines nécessaires'.

Juan Carlos Alfonso, vice-chef du Bureau national de statistique et d’information (ONEI), a quant à lui déclaré que l’île était une référence internationale en Amérique Latine en matière d’études démographiques.

'Nous jouissons d´un prestige international parce que nous montrons des indicateurs de pays développés, par exemple, l’espérance de vie est de 78,45 ans et la mortalité infantile est de 4,9', a-t-il déclaré.

Alfonso a expliqué que cela peut être mesuré parce que 'le pays a les informations claires, c’est-à-dire que les enfants naissent dans des hôpitaux, que leur naissance est déclarée dans ces institutions et font partie des statistiques'.

'En Amérique Latine, l’Unicef demande que les bébés soient enregistrés pour éviter le vol d’organes, le trafic d’enfants, etc., mais le cas de Cuba est autre', a-t-il ajouté.

À ce sujet, le directeur du Centre d’études de la population et du développement, Diego Enrique González, a fait remarquer que l’île se distingue du reste des nations de la région parce qu’elle fait des calculs de population et ne travaille pas avec des estimations.

Le vice-chef de l’ONEI a indiqué que le pays se préparait à réaliser le recensement de la population et de l’habitat en 2022 sous le slogan : « Nous comptons sur toi ».

En outre, les spécialistes effectueront prochainement une enquête sur la Covid-19 à La Havane pour étudier comment « la famille » a vécu la pandémie.

'C’est précisément l’importance des études démographiques, elles nous permettent de connaître les particularités de la ressource la plus importante de Cuba : son peuple' a souligné Alfonso.

peo/car/idm