Agence de Presse de l'Amérique Latine

Cuba : nouvelle étape dans la recherche de son propre vaccin anti-Covid-19

La Havane, 5 avril (Prensa Latina) Les candidats vaccinaux cubains anti-Covid-19 Souverain 02 et Abdala entrent aujourd’hui dans l’application de la deuxième dose de la phase III d’essais cliniques, de plus en plus près de démontrer leur capacité de réponse contre le SARS-Cov-2.

Les deux formulations font partie d’une liste des 24 vaccins de sous-unités qui sont développés dans le monde, et font partie du groupe des 16 qui en sont actuellement à la troisième étape de leurs essais.

Cette période a pour principal objectif d’évaluer l’efficacité, la tolérance et le caractère immunogène de la vaccination contre le SARS-CoV-2, responsable de la maladie de la Covid-19, et se caractérise par le fait qu’elle est multicentrique, adaptative, en groupes parallèles, randomisée, contrôlée versus placebo et en double aveugle.

Souverain 02, de l’Institut Finlay des Vaccins (IFV), a été la première formulation à commencer l’étude le 8 mars dernier dans la capitale avec 44.010 volontaires âgés de 19 à 80 ans.

Son schéma de vaccination est de zéro, 28 et 56 jours et il y a quelques jours seulement, ses développeurs ont annoncé que tous les sujets inclus dans la recherche avaient reçu la première dose.

Alors que le candidat vaccinal Abdala, du Centre de génie génétique et de biotechnologie, la deuxième proposition de Cuba contre la Covid-19 à atteindre cette étape de phase III d´essais cliniques, a connu le lancement de l’application de sa première dose le 22 mars dernier.

Conçu avec un schéma court de vaccinations, de seulement quatre semaines (zéro-14-28 jours), la première dose d´Abdala a été administrée en 10 jours à 48 mille volontaires des provinces de Santiago de Cuba, Guantanamo et Granma.

Souverain 02 et Abdala s’associent maintenant pour administrer la deuxième dose aux plus de 92 mille sujets impliqués dans ces deux recherches.

À leur tour, les études d’intervention des deux candidats auprès du personnel de la santé et de l’industrie biopharmaceutique se poursuivent dans les provinces sélectionnées.

L’idée de la communauté scientifique cubaine est de pouvoir vacciner près de 70 pour cent de la population en juillet et août avec sa propre formule.

Avril sera un mois décisif pour pouvoir commencer les essais avec un autre candidat pour la population pédiatrique de 5 à 18 ans.

peo/jf/Alb