Agenzia di stampa latinoamericana Prensa Latina - Cuba

Des armes des États-Unis et d’Israël retrouvées dans des dépôts terroristes en Syrie

Damas, 6 avril (Prensa Latina) Les forces de sécurité syriennes ont découvert aujourd’hui des armes et des munitions, certaines nord-américaines et israéliennes, dans un entrepôt abandonné par des terroristes dans la province de Deraa, dans le sud de la Syrie.

Selon les images diffusées par la télévision d’État, le matériel de guerre saisi comprend des dizaines de fusils automatiques, de lanceurs RPG, des obus de mortier, des mitrailleuses, des fusils de tireurs isolés et des missiles antichars.

Ce dépôt contenait également des centaines de caisses de munitions pour mitrailleuses moyennes et des dizaines de grenades offensives, y compris fabriquées aux États-Unis et en Israël.

Un agent de sécurité a déclaré à la presse que ce n’était pas la première fois que des armes provenant de ces deux pays étaient découvertes dans des sites terroristes. Israël était et reste la principale porte d’entrée du matériel de guerre aux extrémistes dans l’ouest de la province de Deraa, a-t-il précisé.

Il a souligné le rôle des habitants qui ont fourni des informations pour détecter les lieux suspects d’activités terroristes.

Deraa a été déclarée exempte de terrorisme au cours de l’été 2018 à la suite d’une réconciliation parrainée par la Russie, au cours de laquelle des extrémistes ont remis leurs armes lourdes et moyennes, tandis que d´autres ont fui vers la province septentrionale d’Edleb.

Les zones situées à l’ouest de la province à proximité des territoires occupés par Israël sont le théâtre d’attaques répétées contre des militaires et des dirigeants locaux que Damas attribue à des cellules terroristes dormantes, qui recevraient des instructions de leurs commanditaires en Israël et aux États-Unis pour déstabiliser la région.

peo/mem/fm