Agenzia di stampa latinoamericana Prensa Latina - Cuba

La Chancellerie de Palestine dénonce un crime israélien atroce

Ramallah, 7 avril (Prensa Latina) Le Ministère des Affaires étrangères de Palestine a qualifié de crime atroce le meurtre par les troupes d’occupation israéliennes d’un civil âgé de 42 ans alors qu’il circulait hier en voiture dans la ville de Biddu.

Les soldats d´occupation d´un poste de contrôle mobile ont tiré sans raison sur le véhicule et atteint Oussama Mansour à la tête, touchant également sa femme, note un communiqué de la chancellerie palestinienne diffusé par l’agence officielle WAFA.

Après s’être arrêtée au point de contrôle, Mansur a poursuivi la marche et les soldats ont ouvert le feu à volonté, selon le récit de l´épouse de Mansour qui a survécu au drame.

Le communiqué officiel a qualifié le fait de crime atroce et a ajouté qu’il s’agit d’une autre des exécutions extrajudiciaires de palestiniens en cours dans les territoires occupés par les soldats israéliens et a exhorté la communauté internationale à 'imposer des sanctions contre Israël'.

Début mars dernier, la Cour pénale internationale (CPI) a annoncé l’ouverture d’une enquête sur des crimes de guerre commis par des soldats et des fermiers israéliens à Gaza et en Cisjordanie.

Le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, a accusé la CPI d’antisémitisme et interdit l’entrée des enquêteurs dans les territoires palestiniens occupés.

peo/mgt/msl