Agence de Presse de l'Amérique Latine

Plus de six mille migrants arrivés en Espagne par la mer

Madrid, 7 avril (Prensa Latina) Un total de 6.122 immigrants sont arrivés en Espagne par la mer lors du premier trimestre de l´année, soit 36,7 pour cent de plus qu’en 2020, a annoncé hier le Ministère de l’Intérieur.

Du 1er janvier au 31 mars, six mille cent vingt-deux personnes ont atteint les côtes du pays ibérique en 336 embarcations de fortune, contre quatre mille quatre cent soixante-dix-neuf qui arrivées lors de la même période l’année dernière en 235 embarcations.

Les îles Canaries ont accueilli 3.436 de ces sans-papiers dans 95 embarcations précaires, soit 117,2 % de plus qu’au cours de la même période de l’exercice précédent.

Au cours des derniers mois de l’année 2020, on a observé un flux intense d’arrivées dans cet archipel, avec des chiffres inédits depuis la fin de la fameuse crise des Cayucos survenue entre 2006 et 2008.

Selon le rapport officiel, un total de six mille 496 personnes ont pénétré dans cette nation européenne par les deux voies irrégulières d’entrée (maritime et terrestre), soit 15,6 pour cent de plus que ce qui avait été enregistré au cours des trois premiers mois de l’année dernière.

En 2020, l’Espagne a accueilli 41.861 immigrants par mer et par terre, soit 29 % de plus qu’en 2019, notamment en raison de la forte pression migratoire sur les îles Canaries.

23.023 personnes étaient arrivées sur les côtes de cet archipel touristique, soit 756,8 pour cent de plus qu’en 2019, et ce notamment en raison des graves effets socio-économiques de la pandémie de la Covid-19 et des contrôles accrus sur le littoral méditerranéen marocain.

Près de 2.170 citoyens d’origine africaine ont péri en 2020 dans des tentatives de traversées maritimes vers l´Espagne, contre 893 en 2019, selon un rapport de l’ONG Caminando Fronteras qui surveille les flux migratoires.

peo/mem/edu/gdc