Agence de Presse de l'Amérique Latine

Le HCR demande à l’Europe un accès aux vaccins pour les réfugiés et les personnes déplacées

Genève, 8 avril (Prensa Latina) Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) en Europe a exhorté hier les pays du continent à garantir l’accès des réfugiés et des personnes déplacées aux vaccins anti-Covid-19.

Dans un communiqué, le responsable de cet organisme de l’Organisation des Nations Unies, Filippo Grandi, a qualifié de contreproductives et d´esprits fermés les politiques inégales de partage des immunisants.

À ce jour, 153 pays à travers le monde ont inclus les réfugiés dans leurs stratégies de vaccination, mais dans de nombreux cas la disponibilité des vaccins et la capacité limitée des systèmes de santé est un défi majeur, souligne le texte.

85 % des réfugiés dans le monde vivent dans des pays en voie de développement, ce qui rend difficile leur vaccination et la demande d’aide internationale, ajoute le communiqué.

Grandi a félicité des pays tels que le Rwanda, la Jordanie, la Serbie et le Népal pour le travail rélisé pour inclure cette population à risque dans leurs campagnes de vaccination.

peo/mgt/Ehl