Agence de Presse de l'Amérique Latine

Les États-Unis critiqués pour entravé le cessez-le-feu en Palestine

Washington, 17 mai (Prensa Latina) La membre démocrate du Congrès des États-Unis Alexandria Ocasio-Cortez a critiqué aujourd’hui le gouvernement de Joe Biden pour avoir bloqué l’appel de l’ONU à un cessez-le-feu dans le conflit israélo-palestinien. 

Elle a, dans plusieurs tweets, accusé le président nord-américain de se mettre du côté de l’occupation israélienne des territoires palestiniens.

« Je me fiche de savoir comment un porte-parole essaie de tourner autour du pot à ce sujet. Les États-Unis ont opposé leur veto à la demande de cessez-le-feu de l’ONU », a ajouté la représentante démocrate alors que son pays a été le seul des 15 pays membres à ne pas avoir voté en faveur de la déclaration du Conseil de Sécurité des Nations Unies appelant à un cessez-le-feu immédiat.

« Si l’administration Biden ne peut affronter un allié, qui peut-elle affronter ? Comment peuvent-ils affirmer de manière crédible qu’ils défendent les droits humains ? », a questionné Ocasio-Cortez avec indignation.

Dans un autre message se référant aux politiques discriminatoires d’Israël contre les Palestiniens, elle a indiqué que 'les États d’apartheid ne sont pas des démocraties'.

Par ailleurs, le site web thenextrecession.wordpress.com aborde ce qu’il a appelé 'Le cauchemar sans fin de Gaza' et a affirmé que cette partie de la Palestine 'est soumise à un blocus israélien paralysant qui a détruit son économie et a privé ses habitants de nombreux produits vitaux, comme la nourriture, le carburant et les médicaments.

Selon un rapport de la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED), le blocus de la bande de Gaza par Israël a coûté à l’enclave palestinienne plus de 16 milliards de dollars et a conduit plus d’un million de personnes en dessous du seuil de pauvreté en un peu plus de 10 ans.

peo/mem/lb