Agence de Presse de l'Amérique Latine

L’OPS reconnaît les efforts de Cuba avec ses candidats vaccins anti-Covid-19

Washington, 27 mai (Prensa Latina) L’Organisation Panaméricaine de la Santé (OPS) a reconnu hier les efforts de Cuba dans le développement de candidats vaccins nationaux contre la Covid-19 et son importance pour la région. 

Lors d’une conférence de presse virtuelle, le Dr Jarbas Barbosa, directeur adjoint de l’OPS, a indiqué à Prensa Latina que l’élaboration de propositions de vaccins propres à la région permet de réduire la vulnérabilité de ses pays face à la pandémie.

Il a déclaré à cette agence de presse que tous les vaccins sont les bienvenus, quelle que soit leur nationalité, car plus il y en a mieux c’est.

Cependant, il a insisté sur le fait que « nous devons attendre les résultats de la phase III et la publication des données dans des revues scientifiques, ainsi que les évaluations des autorités réglementaires de l’État où le produit est développé et de l’Organisation mondiale de la santé ».

Il a expliqué être préoccupé par la manière dont ils pourraient travailler de façon plus coordonnée avec les pays pour renforcer la capacité de production de vaccins dans la région et réduire la vulnérabilité.

Récemment, la directrice de l’OPS, Carissa Etienne, a décrit la pénurie de fournitures médicales essentielles contre la Covid-19 comme un symptôme de la dépendance excessive de l’Amérique latine et des Caraïbes à l’égard des importations.

Elle a indiqué que ces pays produisent moins de quatre pour cent des produits médicaux utilisés pendant la pandémie, y compris les vaccins.

'Augmenter la capacité de production de fournitures médicales stratégiques, en particulier de vaccins, est une nécessité, tant pour notre population que pour une question de sécurité sanitaire', a déclaré Etienne.

Elle a rappelé qu’il existait des possibilités de développer la production, avec des établissements universitaires et des instituts de recherche solides, des capacités manufacturières et des systèmes de réglementation, ainsi qu’un mécanisme efficace d’aquisition.

A cet égard, elle a souligné que l’Argentine, le Brésil, Cuba et le Mexique disposent d’installations de fabrication de vaccins bien établies, dont certaines sont en cours de mise à jour pour produire des propositions anti-Covid-19.

L’île caribéenne développe cinq candidats vaccinaux contre la maladie causée par le SARS-COV-2, dont deux sont en phase III d’essais cliniques et en cours d’évaluation de leur efficacité : Soberana 02 et Abdala.

peo/oda/Rbp