Agence de Presse de l'Amérique Latine

La Vaccination anti-Covid-19 a entraîné une baisse des indices dans la capitale cubaine

La Havane, 9 août (Prensa Latina) Les processus de vaccination anti-Covid-19 dans la capitale de Cuba ont permis à la ville de montrer aujourd’hui une diminution des indices de gravité et de létalité des patients immunisés, a indiqué le Ministère de la Santé Publique (Minsap). 

Les données de cette entité indiquent que, malgré l’augmentation du nombre de cas confirmés, il existe à La Havane une différence par rapport au reste du pays caribéen en ce qui concerne les décès et les passages à des formes plus complexes de la maladie.

La Dr Ileana Morales, directrice de la Science et de l’Innovation technologique du Minsap, a récemment indiqué que 16 variantes du coronavirus circulent dans la ville, la souche Delta du SARS-CoV-2, notifiée en Inde, et la souche Beta, identifiée pour la première fois en Afrique du Sud.

La prédominance de la souche Delta a changé le paysage virologique de La Havane et a eu une incidence sur l’augmentation du nombre de patients admis dans les soins hospitaliers, a-t-elle souligné.

Selon les statistiques officielles, 72 % des personnes positives à la Covid-19 au cours des derniers jours ont reçu les trois doses vaccinales, et 42 % d’entre elles ont déjà atteint le cycle complet de vaccination, qui prend effet 15 jours après l’injection de la dernière dose.

Plus d’un million 350 mille Havanais possèdent le programme complet de vaccination de l’un des produits injectables conçus à Cuba, a confirmé la Dr Maria Elena Soto, chef du Département des Soins de santé primaires du Minsap.

Environ 700 mille habitants de cette ville, de plus de deux millions d’habitants, n’ont pas pu s’insérer dans ce processus de vaccination : 400 mille  mineurs et 300 mille adultes avec des critères d’exclusion, ce qui les rend très vulnérables, ont déclaré les autorités.

À la fin du 6 août dernier, les autorités ont rapporté 10 millions 786 mille 407 doses administrées à Cuba avec les candidats-vaccins Soberana 02 et Soberana Plus ou avec le vaccin Abdala.

À ce jour, les chiffres du Minsap indiquent que 2,813 millions de personnes sont complètement immunisées dans le pays.

Les experts et les prévisions du groupe de travail de la Faculté de Mathématiques et d’Informatique de l’Université de La Havane coïncident sur le fait qu’à la mi-août, il y aura un ralentissement des décès dans les autres municipalités du pays, où a commencé l’intervention sanitaire avec Abdala.

Cependant, l’incidence de la transmission du virus se poursuivra, notamment par la variante Delta, et il faudra donc renforcer les mesures sanitaires établies, ont avancé les spécialistes.

peo/mgt/cdg