Agence de Presse de l'Amérique Latine

Cuba qualifie d’agression un nouvel amendement du Sénat des États-Unis

La Havane, 13 août (Prensa Latina) Le ministre des Affaires étrangères Bruno Rodriguez a qualifié hier d’agression contre Cuba l’amendement approuvé par le Sénat des États-Unis quant à une prétendue intention de fournir l’Internet aux citoyens de l’île. 

L’amendement a été déposé par les sénateurs républicains Marco Rubio et Rick Scott à la résolution du budget et requiert que l’administration Biden facilite 'l’accès libre, ouvert et sans censure à l’internet pour le peuple cubain'.

Sur son compte du réseau social Twitter, le plus haut représentant de la diplomatie cubaine a souscrit que cette décision 'contribue au lucratif commerce de la machinerie politique subversive de la Floride', d’où sont émis des appels à la haine et à la violence dans la nation caribéenne.

Rodriguez a souligné que le blocus économique, commercial et financier est le principal obstacle à l’accès libre et souverain du peuple cubain à Internet.

Ce siège constitue également le principal obstacle aux autres services de télécommunications, qui se traduit par des pertes de plus de 65 millions de dollars dans ce secteur pour la seule période d’avril à décembre 2020, selon les données officielles.

peo/mem/ool/Lrg