Agence de Presse de l'Amérique Latine

Le législatif chinois approuve l’amendement concernant le troisième enfant

Beijing, 20 août (Prensa Latina) L’Assemblée populaire nationale (Parlement) de Chine a modifié aujourd’hui la loi sur le planning familial pour permettre aux couples d’avoir jusqu’à trois enfants, une initiative visant à lutter contre le faible taux de natalité et le vieillissement de la population. 

Lors de la clôture de sa nouvelle période de sessions, le Comité permanent de cet organe a avalisé la décision du Gouvernement ainsi que la fin de mesures telles que les amendes pour les couples qui violent la loi parce qu’ils ont plus de descendants que ceux autorisés.

L’amendement prévoit des mesures de soutien telles que l’examen du congé parental, la réduction d’impôts et la création d’un plus grand nombre de crèches dans les communautés résidentielles, les lieux publics et les lieux de travail.

Dans l’ensemble, l’État envisage d’abandonner l’obligation de tenir compte du nombre d’enfants pour donner aux citoyens l’accès au logement, à l’inscription scolaire ou à la demande d’emploi.

Il cherchera à améliorer et à réduire le coût des services publics liés à l’éducation des enfants et aux soins aux personnes âgées, à renforcer la procréation assistée, les soins prénatals et postnatals et le suivi des femmes enceintes.

Entre autres objectifs, il maintiendra le système actuel de récompense, d’assistance et d’autres prestations accordées aux couples n’ayant qu’un seul enfant et aux familles rurales à deux enfants nés avant l’assouplissement des politiques.

peo/oda/ymr