Agence de Presse de l'Amérique Latine

La table de dialogue au Vénézuéla considérée comme un événement politique et historique

Caracas, 21 août (Prensa Latina) La table de dialogue entamée au Mexique entre le gouvernement vénézuélien et la Plate-forme unitaire de l'opposition constitue un événement politique et historique, selon le vice-ministre des Politiques anti-blocage, William Castillo. 

Le vice-chef du ministère des finances a précisé que la signature du protocole d'accord entre le pouvoir exécutif  bolivarien et la faction de l'opposition a pour objectif principal de normaliser la situation économique, de récupérer les actifs et de lever progressivement les mesures coercitives contre le pays.

S'adressant à Unión Radio, Castillo a contesté que les soi-disant sanctions mises en œuvre par les États-Unis et leurs alliés ont lésé  le système productif et économique du Venezuela, ce qui a provoqué un impact significatif sur les revenus des familles.

“Le troisième point de cet agenda convenu parle spécifiquement de travailler ensemble en vue de lever les sanctions et recouvrer le droit du Venezuela à disposer de ses actifs à l'étranger".

Le 13 août, le gouvernement et la Plate-forme unie de l'opposition ont signé le document qui régira les pourparlers, qui se sont déroulés au Mexique avec la médiation de la Norvège et l'accompagnement de la Russie et des Pays-Bas.

jcc/oda/wup