Agence de Presse de l'Amérique Latine

Le Kremlin considère le forum Plate-forme de Crimée en Ukraine comme anti-russe

Moscou, 23 août (Prensa Latina) Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a qualifié d’inamical et anti-russe le forum Plate-forme de Crimée, lancé aujourd’hui à Kiev, en Ukraine, pour débattre de la prétendue illégalité de l’unification de cette république à la Russie. 

Selon les autorités ukrainiennes, la réunion rassemble des représentants de plus de 40 pays qui soutiennent le retour de la péninsule sous la juridiction de Kiev.

Pour le ministre des Affaires étrangères russe, Sergueï Lavrov, l’événement est 'un rassemblement, dans lequel l’Occident continuera à se montrer indulgent envers les esprits néonazis et raciaux des autorités ukrainiennes actuelles', a rappelé l’agence de presse Spoutnik.

Le 12 août dernier, le premier ministre de Crimée, Sergueï Assoloniov, a déclaré à la chaîne de télévision Krym 24 que la péninsule s’est de nouveau unie à la Russie pour toujours et que des actions comme la Plateforme initiée par l’Ukraine n’aboutiront pas.

'Toute la Plate-forme de Crimée est conçue pour que nous nous noyions. Après tout, ils comprennent qu’il n’y a aucune chance de récupérer la Crimée par des moyens militaires. Ce n’est possible pour aucun pays du monde. Nous sommes retournés pour toujours vers la patrie historique', a-t-il commenté.

Il a souligné que cette position hostile n’est inhérente qu’aux dirigeants de Kiev et que la Crimée trouvera toujours un langage commun avec les Ukrainiens.

À la suite du coup d’État de février 2014 en Ukraine, les autorités de Crimée et de Sébastopol ont organisé un référendum sur la réunification avec la Russie, auquel ont participé plus de 80 % des électeurs.

96,7 pour cent de la population de Crimée et 95,6 % des électeurs de Sébastopol ont choisi de former à nouveau partie de la Russie.

Le 18 mars 2014, le président Vladimir Poutine a donc signé l’accord d’admission de la République de Crimée et de Sébastopol, qui a été ratifié par l’Assemblée fédérale le 21 mars de cette même année.

peo/mem/mml