Agence de Presse de l'Amérique Latine

Des violations des droits de migrants en Arabie Saoudite dénoncées en Éthiopie

Addis-Abeba, 23 août (Prensa Laina) Des milliers de personnes, rassemblées autour de l’ambassade d’Arabie Saoudite dans cette capitale, ont dénoncé aujourd’hui des violations des droits de l’Homme qui auraient été commises par le gouvernement de cette nation contre des émigrés éthiopiens sans papiers. 

Sous le slogan 'Nous sommes une voix pour les compatriotes', les manifestants, venus de diverses parties de la ville, ont exprimé leur soutien aux citoyens éthiopiens bloqués dans le pays asiatique, notamment à Jeddah, Jizan et la capitale, Riyad.

Ils ont également demandé aux autorités saoudiennes de mettre un terme à la violence présumée contre les Éthiopiens, y compris, selon eux, des arrestations arbitraires, des détentions illégales, des procès inéquitables et sans aucune garantie de procédure, des actes de torture et d’autres mauvais traitements.

Ils ont également demandé instamment que les personnes détenues dans des centres de détention soient rapatriées dans les meilleurs délais.

Selon des rapports officiels, près de 80 mille Éthiopiens en Arabie Saoudite sont victimes de graves violations des droits de l’Homme, y compris des enfants, des femmes et des personnes âgées.

peo/mem/raj