Agence de Presse de l'Amérique Latine

Cuba : une pandémie et trois vaccins

Par Claudia Dupeirón García

La Havane, 23 août (Prensa Latina) Les chiffres concernant la Covid-19 à Cuba montrent un scénario épidémiologique complexe avec des moyennes actuelles de huit mille cas par jour, mais cette nation est la seule en Amérique latine à maintenant faire face à la pandémie avec trois vaccins nationaux. 

À peine huit jours avant la fin du mois, août a maintenu la tendance à l’augmentation du nombre de cas diagnostiqués présentés par le pays au cours du deuxième trimestre de l’année, et en seulement 21 jours 188 mille 956 personnes infectées et 1 699 décès ont été déplorés.

Ces chiffres ont porté l’incidence à 1 199 pour 100 mille habitants et la létalité à 0,77 pour cent.

Récemment, la Dr Maria Guadalupe Guzmán, spécialiste de l’Institut de Médecine Tropicale Pedro Kourí, a expliqué que l’augmentation du nombre de cas au cours de la dernière période était en grande partie due à la présence de la variante Delta du SARS-CoV-2 (identifiée pour la première fois en Inde).

Cette modification du virus, a-t-elle signalé, représente la plus grande préoccupation aujourd’hui, avec 92.31 pour cent des cas diagnostiqués en août, alors qu’aux mois d’avril, mai et juin la variante Beta (initialement notifiée en Afrique du Sud) était prédominante .

Pour réduire ces indicateurs, en plus d’appeler à la responsabilité citoyenne et au respect des mesures sanitaires, Cuba progresse dans le processus de vaccination massive avec trois vaccins propres et a réussi à administrer plus de 12 millions 350 mille doses. La nation antillaise est la seule en Amérique latine à avoir réussi à développer cinq candidats-vaccins anti-Covid-19, dont trois ont déjà été déclarés comme vaccins et ont obtenu l’autorisation d’usage d’urgence.

Précisément ce 20 août, les immunogènes de l’Institut Finaly de Vaccins (IFV), Soberana 02 et Soberana Plus, ont obtenu cette approbation de la part du Centre de Contrôle National des Médicaments et des Équipements Médicaux.

Tous deux, dans le schéma d’utilisation conjointe (deux doses de Soberana 02 en 0-28 jours, plus une de Soberana Plus au jour 56), ont montré une efficacité de 91, 2 pour cent contre la maladie symptomatique dans les études cliniques de phase III.

L’autorité de réglementation de Cuba a également certifié le même jour une formulation vaccinale anti-Covid-19 qui inclut les deux immunogènes mais sans thiomersal pour les personnes allergiques à cette substance.

Le directeur de l’IFV, Vicente Vérez, a souligné que tant Soberana 02 que Soberana Plus, sont employés dans l’essai clinique en âges pédiatriques qui a lieu à La Havane avec 350 volontaires de trois à 18 ans et qui montre déjà des résultats très encourageants.

Avec deux doses de Soberana 02 les enfants de 12 à 18 ans révèlent des anticorps au niveau de trois doses chez les adultes, a signalé l’expert.

En outre, ce vaccin a fait l’objet d’un essai de phase III dans huit provinces d’Iran, où il a été autorisé à être utilisé d’urgence.

Par ailleurs, en Italie, les sérums de personnes vaccinées avec Soberana Plus seront testés pour vérifier leur réponse aux variantes du SARS-CoV-2 et les autorités scientifiques des deux nations évaluent la mise en oeuvre d’un essai clinique sur des convalescents italiens.

Vérez a en outre annoncé qu’il y a beaucoup d’intérêt pour Soberana Plus, notamment de la part du Canada et d’autres pays où les chiffres de personnes convalescentes de la Covid-19 sont élevés et où circulent diverses variantes du SARS-CoV-2.

Avant l’autorisation des projets de l’IFV, le vaccin Abdala du Centre de génie génétique et de biotechnologie (CIGB) a reçu le feu vert des autorités sanitaires cubaines compétentes le 9 juillet de cette année, et ce produit a montré dans son schéma à trois doses (0-14-28 jours) 92,28 pour cent défficacité face à la maladie symptomatique.

Abdala fait également l’objet d’une étude en âges pédiatriques sous le nom d’Ismaelillo, à laquelle participent 592 enfants de 3 à 18 ans de la province de Camagüey.

S’agissant de la réponse des vaccins cubains face aux variantes préoccupantes du SARS-CoV-2, dont la Delta, prédominante aujourd’hui dans le pays, Guzman a expliqué que tous les produits mentionnés ont un effet neutralisant face à ces modifications du virus.

Guzman a déclaré que, dans la même investigation, ils ont analysé les sérums de convalescents de la Covid-19 vaccinés avec Soberana Plus ou avec le candidat-vaccin Mambisa (formule nasale du CIGB), des propositions pour renforcer l’immunité, et les résultats ont montré des titres en anticorps neutralisants à toutes les variantes.

Pour sa part, la Dr Ileana Morales, directrice nationale de la Science et de l’Innovation technologique du Ministère de la Santé publique a déclaré il y a quelques jours que poursuivre l’étude virologique des souches et continuer à miser sur la vaccination et accélérer le plus possible le rythme dans ce sens sont maintenant les objectifs fondamentaux de la nation.

'Cuba sera probablement le premier pays à vacciner toute sa population avec ses propres vaccins avant la fin de 2021', a pour sa part déclaré le président du Groupe des industries biotechnologiques et pharmaceutiques du pays, Eduardo Martinez.

peo/mem/cdg