Agence de Presse de l'Amérique Latine

Vaccination anti-Covid-19 prévue en novembre pour la quasi-totalité de cubains

La Havane, 24 août (Prensa Latina) Cuba s'attend à ce que la quasi-totalité de la population soit vaccinée contre le Covid-19 d'ici novembre, c'est pourquoi le rythme de la vaccination commencera à s'accélérer dès le mois prochain, a-t-il été annoncé aujourd'hui.

Selon les déclarations faites au journal Granma par le président du groupe d'entreprises BioCubaFarma, Eduardo Martínez, l'objectif est de lancer un processus plus rapide à partir de septembre et d'atteindre les personnes d'un âge avancé et souffrant de maladies chroniques, ce qui les rend plus vulnérables aux complications et à la mort.

À cette fin, a-t-il dit, « on prévoit que d'ici la fin des mois d'août et de septembre, nous aurons pratiquement toutes les doses de vaccins nécessaires pour immuniser notre population ».

« Entre le neuvième et le dixième mois de cette année, des doses sans thiomersal seront également fournies aux personnes allergiques à ce composé et les convalescents de Covid-19 seront vaccinés par injection", a révélé le chef du groupe d'affaires des industries biotechnologiques et pharmaceutiques cubaines.

Il a souligné les efforts déployés par le pays afin de surmonter les grands défis et les obstacles importants imposés par le blocus économique, commercial et financier des États-Unis dans le but de produire les préparations vaccinales à grande échelle.

« Depuis que nous avons commencé à rendre compte du développement de nos vaccins, nous avons expliqué que d'ici 2021, l'ensemble de notre population serait vaccinée. C'est un engagement que nous avons pris et nous allons le respecter", a souligné Martinez.

En plus, il a  indiqué qu'à Cuba la vaccination de la population a commencé en mai et qu'au 14 août 2,6 millions de personnes avaient reçu les trois doses.

Selon les données du ministère de la santé, seulement 0,96 % des personnes entièrement vaccinées ont été infectées par le virus et le taux de survie était de 99,9956 %, c'est-à-dire que seulement 0,0044 % sont décédées.

En outre, à La Havane où la vaccination a le plus progressé, nous avons constaté que la mortalité pour 100 000 habitants chez les personnes entièrement vaccinées à la fin du mois d'août 14 était de 2,7, alors qu'elle était de 117 chez les personnes non vaccinées, soit une réduction de 43 fois de la mortalité, selon le responsable de BioCubaFarma.

Il a ajouté qu'après l'application de plus de 10 millions de doses, un faible taux d'effets secondaires a été constaté quand même, ce qui confirme le haut niveau de sécurité des préparations vaccinales.

jcc/mgt/cdg