Agence de Presse de l'Amérique Latine

Le Mexique acharné à payer sa dette avec l'argent distribué par le FMI

Mexique, 24 août (Prensa Latina) Le président Andrés Manuel López Obrador a réaffirmé aujourd'hui que les 12 milliards 517 mille dollars reçus du Fonds monétaire international (FMI) seront utilisés exclusivement pour payer la dette extérieure.

Lors de sa conférence de presse quotidienne du matin, le président a abordé la question et a expliqué en détail que ces fonds appartenaient au gouvernement mexicain et à tous les pays membres contribuant au FMI, et qu'il a été décidé de procéder à une distribution générale de 650 milliards de dollars en droits de tirage spéciaux (DTS).

Il a annoncé, dans le cas spécifique de son pays qu’en raison des mécanismes établis, ils devaient  remettre ces fonds à la Banque du Mexique (BdeM), alors que dans presque tous les pays, ils vont directement aux gouvernements pour être utilisés librement.

Le Chef de l’Etat mexicain a réaffirmé qu'ils ne seraient pas utilisés pour rien d’autre que le paiement des soldes douteux, dans le but de continuer à maintenir une politique de profil bas afin que le Mexique dispose de finances publiques saines et solides.

« Il n'y a pas de dévaluation de la monnaie nationale,  les recettes fiscales sont suffisantes malgré la pandémie et  les investissements directs étrangers arrivent comme cela n'a pas été le cas depuis de nombreuses années", a-t-il rappelé.

En effet, l'économie se redresse, a-t-il ajouté : « nous allons connaître une croissance de 6,0 % cette année. En bref, nous nous portons bien, et pour cette raison, les ressources que le FMI est obligé de distribuer seront destinés au remboursement de la dette ».

jcc/mgt/lma