Agence de Presse de l'Amérique Latine

Les façades du gouvernement des États-Unis pour un coup « doux » contre Cuba

La Havane, 25 août (Prensa Latina) Le ministre des Affaires étrangères cubain, Bruno Rodriguez, a souligné aujourd’hui que Creative Associates International est une façade du gouvernement des États-Unis pour concevoir des coups d’État « doux » contre l’île et d’autres pays. 

Sur son compte Twitter, le titulaire a partagé une enquête de MintPress News sur l’utilisation de cette association par Washington pour imposer son hégémonie mondiale.

'Aujourd’hui présente dans au moins 85 pays, elle emploie des techniques de puissance douce et conçoit des opérations de changement de régime et de transitions politiques', a écrit le chef de la diplomatie caribéenne.

Rodriguez a souligné que 'presque la totalité de son financement vient de Washington'.

'Pendant des années, elle a travaillé sur Cuba, en complicité avec la CIA et d’autres agences gouvernementales, promouvant divers projets destinés à renverser notre gouvernement', a-t-il souligné.

Récemment, le journaliste américain Tracey Eaton a déclaré à Mintpress que Creative Associates faisait partie de cette entreprise lucrative surnommée le complexe industriel de la démocratie.

Eaton a indiqué que les États-Unis avaient engagé cette organisation non gouvernementale pour 15,5 millions de dollars afin de diriger un programme de subversion contre Cuba à partir de plateformes numériques.

L’expert a analysé 22 rapports de ce partenariat entre 2008 et 2012 qui témoignent de l’intention de saper l’ordre constitutionnel de l’île.

Selon Mintpress News, Creative Associates a créé pour les Cubains une application similaire à Twitter appelée Zunzuneo, a recruté des agents encourageant un changement de régime sous couvert d’activistes et a tenté d’utiliser la communauté insulaire du mouvement hip-hop comme véhicule pour renverser l’ordre politique.

peo/mem/idm