Agence de Presse de l'Amérique Latine

Covid-19: le mois de septembre présagé comme décisif pour la vaccination à Cuba

La Havane, 31 août (Prensa Latina) Le mois de septembre à venir sera décisif pour la vaccination collective  anti-Covid-19 à Cuba et lors de cette période les doses nécessaires seront complétées pour immuniser toute la population, a-t-on révélé aujourd'hui. 

Selon les déclarations d'Eduardo Martinez, président du groupe d'affaires de l'industrie biotechnologique et pharmaceutique cubaine (BioCubaFarma),  on s’attendait à ce qu'en septembre un peu plus de 90 % des Cubains auraient reçu au moins la première dose.

Il a expliqué que « le processus dépend des rendements des lots sortants et, avec les immunogènes de la ligne Soberana conçue par l’IFV,  il y a eu quelques problèmes de production, dus en partie à l'impact du blocus imposé par les États-Unis à Cuba ».

« Le blocus a eu une influence et nous avons dû chercher d'autres alternatives plus coûteuses et retardataires pour les intrants, autant que certains problèmes techniques dans la mise à l'échelle", a dit Martínez à l'émission de radio Mesa Redonda lundi.

Nonobstant, il a précisé que «  l'île présente des données supérieures à la moyenne mondiale en termes de personnes avec au moins une dose et de celles entièrement vaccinées. En effet, 48 % de la population cubaine ont reçu au moins une dose, soit 5,4 millions de Cubains".

Quant à la question abordée auprès de l'Organisation mondiale de la santé au sujet des vaccins développés à Cuba, Martínez a informé que le prochain pas était d’afficher les  résultats et ce serait le moment alors de commencer à parler du processus de reconnaissance des vaccins cubains.

Selon Martinez, la principale valeur des vaccins était leur capacité à réduire le risque de gravité et mortalité.

D’après lui, la biotechnologie cubaine réfléchissait  d’ores et déjà à la conception de nouvelles générations de vaccins à avoir un effet plus important sur l'infection et la transmission de la maladie.

jcc/mem/cdg