Agence de Presse de l'Amérique Latine

Les allégations quant au prétendu refus de certification des vaccins cubains par l'OMS sont démenties

La Havane, 2 septembre (Prensa Latina) Le groupe BioCubaFarma a démenti hier une allégation de la chaîne d’information CNN quant au refus présumé de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) de certifier des vaccins anti-Covid-19 de Cuba. 

Le média nord-américain a annoncé ce mercredi que l’entité internationale avait refusé l’autorisation d’utilisation d’urgence pour le vaccin cubain Abdala, de sorte que celui-ci ne peut pas être acquis par l’intermédiaire du Fonds de l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS).

Sur son profil officiel Twitter, le conglomérat d’État des Industries Biotechnologiques et Pharmaceutiques de l’île a expliqué que depuis la première phase de développement de ces médicaments nationaux contre la Covid-19 il échange avec la représentation de l’OMS-OPS dans le pays et la tient à jour des résultats.

BioCubaFarma a également indiqué que seront prochainement entamées des discussions sur le processus de présélection des vaccins cubains pour faire face à la pandémie.

Toujours depuis ce réseau social, le président de cette organisation, Eduardo Martinez, a confirmé que depuis l’autorisation d’utilisation d’urgence de trois vaccins cubains anti-Covid-19 octroyée par l’organisme national de réglementation, le Cecmed, il est prévu d’entamer des échanges avec l’OMS pour leur reconnaissance.

Il est impossible que l’OMS ait refusé de délivrer une licence étant donné que Cuba n’a pas demandé les vérifications nécessaires pour obtenir ces certificats, et qu’aucun personnel de cet organisme mondial s’est rendu dans le pays pour vérifier ou évaluer l’efficacité et la sécurité des vaccins, a-t-il souligné.

peo/msm/evm