Agence de Presse de l'Amérique Latine

Des compagnies aériennes étrangères cherchent à étendre les opérations de fret à Cuba

La Havane, 2 septembre (Prensa Latina) Cuba est en pourparlers avec la société de charter INVICTA pour d’éventuelles opérations de fret par le biais de la compagnie aérienne Skyway vers des aéroports autres que celui de La Havane, a informé hier l’Institut de l’Aéronotique Civil de cette nation (IACC). 

Selon une note d’information de cette entité, un dialogue est également engagé avec des responsables de la compagnie aérienne IBC pour la mise en place de vols de fret exploités avec l’entreprise charter CUBAMAX, autorisés à voler vers la capitale cubaine ainsi que vers d’autres aéroports du pays.

Les discussions ont lieu en réponse aux demandes formelles de ces sociétes et des compagnies aériennes respectives, compte tenu du fait que le gouvernement des États-Unis a autorisé en juillet dernier des dérogations d’urgence en faveur de Skyway et IBC.

Ces dispositions leur permettent d’opérer des vols de fret hebdomadaires vers Cuba, y compris un vol hebdomadaire supplémentaire vers tout autre aéroport du territoire national que celui de La Havane pour Skyway et jusqu’à cinq vols hebdomadaires vers tout aéroport de l’île pour IBC, a indiqué l’IACC.

Le communiqué rappelle que ces dérogations sont nécessaires car le 13 août 2020 le gouvernement des États-Unis a suspendu les autorisations pour les vols charters entre ce pays et tous les aéroports de Cuba, à l’exception des charters publics exclusivement à destination et en provenance de La Havane.

Ces mesures ont fait partie du paquet de mesures coercitives unilatérales et de renforcement du blocus économique, commercial et financier appliqué dans le contexte de la pandémie de Covid-19 et toujours en vigueur.

La note explique que, depuis le 18 juin 2021 et en vertu d’un permis antérieur, la compagnie INVICTA exploitait déjà deux vols hebdomadaires Miami-La Havane avec la compagnie Skyway.

peo/mem/evm