Agence de Presse de l'Amérique Latine

Le Venezuela travaille pour l’ouverture contrôlée de sa frontière avec la Colombie

Caracas, 10 septembre (Prensa Latina) Le Gouvernement vénézuélien coordonne avec les autorités du département colombien de Norte de Santander l’ouverture contrôlée de la frontière, a affirmé aujourd’hui le protecteur de l’État de Táchira, Freddy Bernal. 

Malgré la politique hostile de l’administration du président colombien Ivan Duque, des voies de communication et des contacts de 'beaucoup de volonté politique' ont été établis entre l’exécutif bolivarien et les organismes gouvernementaux de la frontière de la Colombie, a indiqué Bernal dans des déclarations à la télévision vénézuélienne.

Lors d’une récente rencontre transfrontalière, les parties sont convenues de créer un cordon de biosécurité face à la pandémie de Covid-19, et d’établir trois points de vaccination dans les localités d’Ureña, Boca de Grita et San Antonio del Táchira, dans l’intérêt des citoyens colombiens et vénézuéliens.

Bernal a ajouté que les parties travaillent avec plusieurs commissions pour établir l’ouverture commerciale de la frontière.

À plusieurs reprises, le Gouvernement vénézuélien a appelé les autorités colombiennes à mettre de côté les divergences politiques et idéologiques, compte tenu de l’importance de coordonner les actions dans la région frontalière.

Le Venezuela a rompu ses relations diplomatiques avec la Colombie en février 2019, après avoir accusé l’administration d’Ivan Duque d’avoir prêté son territoire à divers plans déstabilisateurs et contre la sécurité et la souveraineté de la nation bolivarienne.

peo/mgt/Wup