Agence de Presse de l'Amérique Latine

The Lancet publie les résultats du vaccin Soberana Plus de Cuba

La Havane, 16 septembre (Prensa Latina) La prestigieuse revue internationale The Lancet, a publié les résultats de l’étude sur les convalescents de la Covid-19 du vaccin cubain Soberana Plus, qui montre aujourd’hui un profil de sécurité positif. 

Le rapport a été publié la veille dans The Lancet Regional Health-Americas, qui encourage le progrès de la pratique clinique et de la politique de santé sur le continent, avec l’objectif final d’améliorer les résultats dans le secteur.

'Une dose unique du vaccin SARS-CoV-2 FINLAY-FR-1ª (Soberana Plus) améliore la réponse de neutralisation chez les convalescents de la Covid-19, avec un très bon profil de sécurité : un essai clinique de phase 1 d’étiquette ouverte', a indiqué le titre de l’étude dans cette publication.

À cet égard, la Dr Dagmar Garcia, directrice des recherches à l’Institut Finlay de Vaccins de Cuba (IFV), institution chef de file de ce projet, a souligné sur son compte Twitter la diffusion des résultats du vaccin et a anticipé qu’il y aura 'de bonnes nouvelles dans ce domaine prochainement'.

'Comme cela est strictement nécessaire en science : arbitré par des pairs et dans la prestigieuse revue internationale. Publication des résultats de Soberana Plus dans le magazine de la série Lancet. cette histoire ne s’arrête pas là', a déclaré l’experte sur le réseau social.

Soberana Plus a été conçu comme un vaccin de rappel avec la capacité de réactiver la réponse immunitaire préexistante et avec une protection potentielle contre la réinfection avec de nouvelles souches, à la fois chez les patients convalescents, précédemment exposés au virus SARS-CoV-2, comme chez les personnes immunisées avec un autre vaccin.

Cela signifie qu’il peut être utilisé comme un rappel ou une combinaison de tout autre vaccin avec une dose unique, a indiqué l’IFV.

Récemment, le Dr Yuri Valdés, directeur adjoint de cette entité, a indiqué que l’extension de l’utilisation du vaccin en cas d’urgence serait demandée, car il a déjà reçu ce statut dans le cadre du programme hétéro d’immunisation de deux doses de Soberana 02 plus une de Soberana Plus, qui a démontré une efficacité de 91, 2% contre la maladie symptomatique.

Les résultats de l’étude de phase II ont montré que ces sujets sont naturellement immunisés contre le virus et que ceux auxquels l’injection a été administrée ont vu leurs titres en anticorps augmentés d’environ 20 fois.

Auparavant, des spécialistes de l’IFV ont précisé que pour recevoir cette dose de rappel, il doit s’écouler au moins deux mois entre le moment où la personne devient négative au virus et le moment où elle se retrouve en bonne santé.

Le Dr Vicente Vérez, directeur de l’IFV, a récemment averti que l’immunité contre la Covid-19 en population pédiatrique, au moins en titre d’anticorps, est en règle générale plus faible que celle des adultes; 'peut-être à partir du fait que les enfants transitent la maladie de manière plus légère', a-t-il estimé.

Pour cette raison, cet institut examine avec les autorités réglementaires de l’île la possibilité d’inclure dans la vaccination les personnes de moins de 18 ans convalescentes et prévoit de réaliser une étude à cet effet.

peo/jcm/cdg