Agenzia di stampa latinoamericana Prensa Latina - Cuba

La Russie et l'Amérique latine vont renforcer leur commerce bilatéral

Moscou, 18 septembre (Prensa Latina) Des représentants d'entités et entreprises russes  de 19 pays d'Amérique latine ont échangé la semaine dernière par vidéoconférence sur les défis du commerce dans les deux sens et les moyens de le renforcer. 

Accueilli au centre de presse de Russia Today, ce lien promu par le département des investissements et de la politique industrielle de Moscou et le ministère russe de l'industrie et du commerce a facilité les échanges entre les milieux d'affaires des deux régions.

Lors de la session plénière, Tatiana Mashkova, directrice générale du Comité national pour la coopération économique avec les pays d'Amérique latine, a reconnu avec regret que les exportations entre les deux parties étaient bien en deçà de leurs capacités.

Pour sa part, Dmitry Razumovsky, directeur adjoint de l'Institut d'Amérique latine de l'Académie des sciences de Russie, a affirmé que Moscou devait abandonner sa position "conservatrice" afin de promouvoir plus vigoureusement les négociations avec l'hémisphère occidental.

Mme Mashkova a souligné en outre que les deux régions devaient dépasser les étapes précédentes du commerce traditionnel marqué par l'expédition de viande, de fruits, de légumes, de fruits de mer, de rhum, de vin et de cacao en provenance d'Amérique latine, tandis que la Russie fournit des machines et des équipements industriels.

Elle a admis que ces dernières années, « des progrès ont été réalisés dans l'assimilation des technologies et des produits de haut niveau russes en Amérique latine en assurant que l'Amérique latine pouvait assumer les productions du pays  eurasien avec une valeur élevée et une reconnaissance sur le marché mondial.

Sergio Contreras, vice-président exécutif du Conseil mexicain des affaires pour le commerce extérieur, a dit que le Mexique souhaitait établir des synergies pour promouvoir les affaires dans le domaine de l'aérospatiale, des énergies renouvelables et de l'industrie, entre autres domaines importants qui transcendent les domaines habituels.

À cet égard, l'ambassadeur argentin dans la capitale, Eduardo Zuain, a souligné le rôle de la Russie dans la lutte anti- Covid-19 en Argentine, l'une des premières à enregistrer et à produire le vaccin Spoutnik V grâce au transfert de la technologie russe.

Selon les autorités de la ville, en 2020, les exportations non énergétiques de la capitale vers les pays d'Amérique latine se sont élevées à plus de 122 millions de dollars, le Brésil, le Mexique et Cuba étant ses principaux partenaires commerciaux.

jcc/msm/mml