Agenzia di stampa latinoamericana Prensa Latina - Cuba

Les États-Unis se préparent à expulser des milliers de migrants haïtiens

Washington, 18 septembre (Prensa Latina) Les États-Unis ont annoncé samedi qu'ils se préparaient à envoyer plusieurs vols d'expulsion vers Haïti pour décourager le passage massif de citoyens de ce pays à la frontière sud du Mexique. 

Selon les services d'immigration, l'opération comprendra jusqu'à huit vols par jour à destination de l'île haïtienne, sur laquelle se rendront certains des 13 000 Haïtiens qui ont traversé illégalement l'État du Texas ces derniers jours.

Les immigrants illégaux sont détenus par les gardes-frontières étasuniens dans un camp de fortune situé sous le pont international qui relie les villes de Del Rio (Texas) et de Ciudad Acuña (Mexique).

Les sans-papiers dorment sans toit et manquent de services de base, ce qui fait craindre une nouvelle urgence humanitaire à la frontière sud.

L'opposition républicaine a désigné l'administration du président Joe Biden comme responsable des conditions de vie précaires auxquelles sont soumis les migrants haïtiens.

Le président démocrate a ordonné vendredi la fermeture temporaire des ponts frontaliers à Del Rio en raison de l'afflux massif de personnes qui traversent.

Cette mesure est nécessaire pour que la patrouille frontalière puisse répondre aux besoins urgents en matière de sûreté et de sécurité présentés par l'afflux de Latinos et de Caribéens au Texas, a déclaré la Maison Blanche.

jcc/npg/âge