Agence de Presse de l'Amérique Latine

L'UE, le PNUD et Cuba pour la mise en œuvre d'un projet contre les risques de catastrophe

La Havane, 21 septembre (Prensa Latina) Le programme Euroclima de l'Union européenne et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) ont signé un accord pour la mise en œuvre à Cuba d'un projet visant à réduire les risques de catastrophes naturelles. 

La proposition vise à accroître les capacités de gestion, de préparation, de prévention et d'adaptation aux risques d'inondation et de sécheresse dans 14 municipalités des provinces de Ciego de Avila et de Camagüey, touchées par le passage de l'ouragan Irma entre août et septembre 2017.

Prévu pour se concrétiser en 30 mois, le projet sera financé à hauteur de 1,5 million d'euros par Euroclima pour sa mise en œuvre et sa supervision par le PNUD et l'Institut national des ressources hydrauliques (INRH).

Ce dernier fera office de coordinateur technique avec les autorités cubaines de la défense civile, le ministère des sciences, de la technologie et de l'environnement et les acteurs locaux.

Dans la zone choisie pour la mise en œuvre du projet, le réseau de surveillance et de contrôle des variables hydrométéorologiques sera renforcé, ainsi que les centres de traitement des données afin d'améliorer le système d'alerte précoce et d'accroître la résilience face aux phénomènes naturels extrêmes.

La justification de l'initiative souligne que les municipalités sélectionnées sont situées dans des bassins souterrains et de surface présentant un intérêt stratégique pour le pays et les provinces pour l'approvisionnement en eau de la population et des secteurs clés de l'économie.

Le projet prévoit le transfert de technologies spécialisées avancées afin de renforcer le système de traitement et de transmission des données et le système de surveillance du centre radar national situé dans la province centrale de Camagüey, ainsi que la création de centres de gestion pour la réduction des risques de catastrophes et de points d'alerte précoce.

Les médias provinciaux seront également renforcés pour diffuser des messages à la population afin de promouvoir l'utilisation rationnelle de l'eau et d'accroître la sensibilisation aux risques, la protection et les réponses en cas d'inondations ou de sécheresses intenses.

La représentante résidente du PNUD à Cuba, Maribel Gutiérrez, a déclaré lors de la cérémonie de signature que ce projet profitera au plan national de lutte contre le changement climatique appelé Tarea Vida, ainsi qu'au développement économique et social de Cuba,  car servant de référence pour les Caraïbes et le reste des pays d'Amérique latine.

La signature du document s'est déroulée en présence de l'ambassadrice de l'Union européenne à Cuba, Isabel Brilhante, de l'ambassadeur de France sur l'île Patrice Paoli et de Bladimir Matos, premier vice-président de l'INRH, ainsi que d'autres responsables de l'Agence française de développement et du ministère du Commerce extérieur et de l'Investissement étranger.

jcc/msm/crc