Agence de Presse de l'Amérique Latine

Le Président de Cuba appelle à accélérer l’amélioration des communautés

La Havane, septembre 30 (Prensa Latina) Lors de dialogues avec les habitants d’un quartier de cette capitale, le président cubain, Miguel Diaz-Canel, a insisté aujourd’hui sur la nécessité de rompre les routines et d’accélérer la solution des problèmes des communautés vulnérables.

Dans la communauté Libertad de la municipalité de La Lisa, le mandataire s’est félicité du travail accompli dans plus de 60 établissements vulnérables de la zone, tout en reconnaissant que ces actions démontrent 'que nous aurions pu le faire avant', et qu’il "faut continuer à le faire, en cassant les routines établies".

Selon un reportage de la télévision locale, dans le quartier où vivait le dictateur Fulgencio Batista il y a des décennies avant sa fuite du pays en 1959, vivent actuellement 1 800 personnes, dans un total de 250 foyers, composés pour la plupart d’enseignants.

Bien que beaucoup de ces familles aient bénéficié de la Révolution par la construction de logements, ceux-ci se sont détériorées au fil du temps et reçoivent aujourd’hui l’impact des changements entrepris avec l’appui des ministères, des institutions et la participation des propres habitants.

Diaz-Canel a pris connaissance par les habitants de la communauté des actions de construction, de réparation et de construction de logements, ainsi que la création d’une place culturelle et d’un centre multiservices, qui comptera une pharmacie, des marchés et des cabinets de consultations des médecins de la famille.

Le chef de l’État a réaffirmé le rôle prépondérant des voisins du quartier et du Pouvoir populaire dans la solution des problèmes de la localité à partir du diagnostic de ses priorités.

peo/msm/Lrg