Agence de Presse de l'Amérique Latine

La Fédération cubaine de baseball dénonce la situation vécue par sa sélection au Mexique

La Havane, 4 octobre (Prensa Latina) La Fédération Cubaine de Baseball (FCB) a condamné aujourd’hui la situation vécue par la délégation qui a participé au Championnat du monde des moins de 23 ans qui s’est terminé ce week-end à Hermosillo, au Mexique. 

Après leur arrivée à l’aéroport international José Marti de La Havane, la direction de l’équipe a publié une déclaration dans laquelle elle remercie le peuple cubain pour les marques d’affection, de confiance et de soutien exprimées pendant la compétition.

Elle ajoute que le fait de se savoir suivie par des millions de compatriotes a été une source d’inspiration pour passer outre la faiblesse de ceux qui ont trahi l’engagement collectif.

Dans cette optique, elle soutient que, même si chaque perte de joueur a généré des problèmes dans le domaine sportif, la capacité de la sélection à s’imposer a prévalu, sachant que la meilleure réponse serait celle émise sur le terrain.

Quand beaucoup ont cru que la sélection cubaine était sans force, après que neuf joueurs aient abandonné l'équipe, elle a réussi à s'imposer pour finalement terminer à la quatrième place grâce au dévouement et la combativité des protagonistes, signale le communiqué.

De même, la FCB confirme que l’activité des "trafiquants" (de personnes) qui ont pollué les lieux de la compétition est entièrement due à l’annulation de l’accord signé par la propre Fédération Cubaine de Baseball avec les grandes ligues de Baseball des États-Unis (MLB).

À cet égard, l’organisme directeur du baseball à Cuba insiste sur le fait que l'annulation d’un tel accord ferme les portes à la participation de manière sûre et ordonnée des athlètes cubains aux compétitions de baseball aux États-Unis, et porte ainsi atteinte au bien-être et à la tranquillité de la famille cubaine.

La FCB ajoute que cette détermination injuste des États-Unis, prise par l'ancien président Donald Trump, conditionne le fait que l’aspiration des joueurs cubains à participer au plus haut niveau de ce sport, comme l'est le championnat nord-américain, passe par un traitement humiliant et discriminatoire qui implique de renoncer à leur nationalité et de prendre des risques pour leur vie.

'Nous dénonçons la mesquinerie avec laquelle l’administration de Donald Trump a rendu impossible l’accord, dans son but d'encourager des chapitres comme ceux que notre délégation vit maintenant, pour les présenter dans le cadre de sa campagne de discrédit contre Cuba', réaffirme la FCB dans le communiqué.

Lors de ces championnats du monde des moins de 23 ans, 11 joueurs cubains ont petit à petit abandonné la sélection cubaine afin de se rendre aux États-Unis après avoir été assaillis de sollicitations.

peo/mem/rws