Agence de Presse de l'Amérique Latine

Le blocus contre Cuba qualifié de criminel et de génocidaire en France

Paris, 7 octobre (Prensa Latina) L'association Cuba Coopération France (CubaCoop) a qualifié de criminel et de génocidaire le blocus économique, commercial et financier des Etats-Unis contre l'île et a dénoncé l'impact du siège sur la confrontation avec Covid-19. 

Dans sa publication hebdomadaire, La Lettre Electronique Hebdo, l'organisation a répété sa condamnation de l'agressivité de Washington et son appel à y mettre fin.

CubaCoop a appelé à une lutte sans relâche jusqu'à la levée du blocus qu'elle juge importante pour que la plus grande des Antilles puisse protéger sa population sans entrave.

L'association, créée en 1995, a illustré les effets sur la vaccination des Cubains contre la Covid-19 provoqués par le blocus étasunien en vigueur depuis plus de six décennies. Celle-ci a souligné qu'elle n'avait  pas pu avancer au rythme envisagé par le gouvernement  (70 % de la population aurait pu être immunisée avec ses propres vaccins au mois d’août).

CubaCoop a  de même  rappelé dans son article hebdomadaire que l'île avait rendu hommage cette semaine aux 73 victimes de l'acte terroriste du 6 octobre 1976 lorsqu'un avion de Cubana de Aviación a explosé.

Samedi dernier, l'association a organisé son gala annuel, auquel ont assisté plus de 500 personnes, dont des hommes d'affaires, des élus et des personnalités politiques françaises.

Au cours de la soirée, le président de CubaCoop et son président d'honneur Victor Fernandez et Roger Grevoul respectivement, ont réaffirmé leur refus du blocus et l'engagement de l'organisation à continuer de promouvoir des projets de soutien socio-économique de l'île des Caraïbes.

jcc/rgh/wmr