Articles

Cuba avec l’espoir du tourisme et la volonté de dynamiser l’économie

Madrid, 23 octobre (Prensa Latina) Cuba espère reprendre le rythme du développement du tourisme international tout en maintenant la volonté de dynamiser son économie pour répondre aux besoins de sa population. 

C’est ce qu’a déclaré aujourd’hui le secrétaire général de la Centrale des Travailleurs de Cuba (CTC), Ulises Guilarte, dans un entretien accordé à Prensa Latina lors d'une brève visite en Espagne, où il a participé au XIIe Congrès Confédéral des Commissions Ouvrières (CCOO).

Nous expliquons à de nombreuses personnes intéressées par la situation de notre pays la réalité que nous vivons, et ce en toute sincérité, avec la crise économique et les ruptures de stocks ou pénuries en raison du blocus des États-Unis, mais aussi de nos propres insuffisances, a-t-il commenté.

Guilarte, qui est aussi député de l’Assemblée nationale (parlement), a également évoqué les problèmes de la bureaucratie, du manque d’innovation et y compris la lenteur des initiatives du secteur des entreprises.

Néanmoins, a-t-il souligné, il y a une évolution favorable dans les travaux de perfectionnement mis en œuvre pour augmenter la production agricole et d’autres domaines, ainsi que dans l’application expérimentale quant aux revenus des travailleurs de certaines entreprises.

Il a reconnu que l’inflation est un problème majeur aujourd’hui et que le mouvement syndical cubain se mobilise avec le secteur des entreprises, 'parce que le blocus ne peut pas limiter le progrès de Cuba'.

Nous devons accroître l’efficacité et la productivité, et si le secteur privé prend plus de poids dans l’économie il en sera ainsi, même si cela ne veut pas dire, et loin de là, que nous privatisons le pays, a-t-il souligné.

Guilarte, membre du Conseil d’État et membre du Bureau Politique du Parti Communiste de Cuba (PCC), a souligné que les récentes mesures concernant les micros, petites et moyennes entreprises, entre autres, ont déjà permis la création de 2 300 nouveaux emplois.

Nous voulons confirmer que ces idées ne seront pas les seules avancées à Cuba, nous continuerons cette lutte acharnée avec plus de mesures afin de réduire au maximum le niveau inflationniste du pays, a-t-il manifesté.

Guilarte a salué l’efficacité des trois vaccins cubains contre la Covid-19 qui sont administrés dans le pays et a avancé qu’à la "fin novembre nous espérons avoir 90 pour cent des Cubains vaccinés".

Nous avons tardé à ouvrir le pays à l’extérieur en raison de la crise délicate de la Covid-19 et nous attendons maintenant, avec l’arrivée du tourisme, de pouvoir retrouver l’une des principales ressources économiques de la nation, conscients que nous devons élargir et exploiter toutes nos potentialités, a déclaré Guilarte.

Il a par ailleurs mis l’accent sur le renforcement de l’entreprise publique socialiste et des groupes du secteur privé directement liés aux domaines économiques fondamentaux de l’île.

peo/oda/ft