Articles

Cuba participe à la 10e conférence Italie-Amérique latine et Caraïbes

Rome, 25 octobre (Prensa Latina) Le vice-ministre cubain des Affaires étrangères, Gerardo Peñalver, a entamé aujourd'hui une visite officielle ici dans le but de participer à la 10e Conférence Italie-Amérique latine et Caraïbes, selon l'ambassade de Cuba dans le pays européen. 

Pendant son séjour, M. Peñalver élaborera  d’ailleurs un programme de travail parallèle qui comprendra, entre autres, une réunion officielle avec la vice-ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale (Maeci), Marina Sereni, et la secrétaire générale de l'Institut italo-latino-américain (IILA), Antonella Cavallari.

Le vice-ministre des affaires étrangères de la nation caribéenne rencontrera  le président de la commission des affaires étrangères du Sénat, Vito Petrocelli, ainsi que les ministres et vice-ministres des affaires étrangères d'autres pays d'Amérique latine.

En outre, il tiendra des réunions avec des représentants de la communauté cubaine vivant en Italie et du vaste mouvement de solidarité avec Cuba dans ce pays, précise la note.

Centrée sur le processus de récupération après les ravages causés par la pandémie de Covid-19, la 10e conférence Italie-Amérique latine et Caraïbes a débuté aujourd'hui dans la capitale.  

« Personnes, Planète et Prospérité. L'avenir d'un vieux partenariat »,  c’est  le thème central de la réunion, conformément aux trois concepts que ce pays européen a promus au cours de sa présidence tournante du G20, dont le dernier sommet annuel sur place doit se tenir  le 30 et 31 octobre.

L'événement de deux jours, organisé par Maeci et IILA, consacrera la première journée au "Programme Falcone-Borselino" de formation et d'assistance technique juridique en matière de sécurité avec certains pays du sous-continent.

Demain, la réunion se déroulera comme telle, avec une cérémonie d'ouverture après laquelle les participants travailleront simultanément en trois groupes moyennant  des panneaux liés aux objectifs de développement durable de l'Agenda 2030 de l'ONU encadrés dans les trois "P",  selon  un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Le sujet de la population est "Repartir de la cohésion sociale : les personnes au cœur de la relance", celui de la planète est "Repartir de la mer et du climat" et celui de la prospérité est "Repartir de la durabilité : l'économie circulaire et la transition énergétique au cœur de la relance".

jcc/mem/fgg