Articles

Le Parlement cubain rejette les actions subversives des États-Unis

La Havane, 27 octobre (Prensa Latina) Le président de l’Assemblée Nationale du Pouvoir Populaire (parlement) de Cuba, Esteban Lazo, a rejeté aujourd’hui les actions des Etats-Unis contre son pays, lesquelles visent à subvertir l’ordre constitutionnel. 

Lors de la première journée de travail de la septième session ordinaire du Parlement, il a évoqué les tentatives de Washington de détruire la nation caribéenne en renforçant son blocus économique, l’adoption de mesures coercitives et le soutien et le financement d’activités subversives.

N’oubliez pas que le système politique qui légitime notre grande charte est irrévocable, a manifesté Lazo en ajoutant que ceux qui tentent de le renverser sont condamnés à l’échec.

Le parlement cubain se réunit actuellement en présence du président de la République, Miguel Díaz-Canel, et de plus de 90 % des députés, notamment par vidéoconférence.

Le titulaire a signifié qu’en raison de la situation épidémiologique de la Covid-19, ce rendez-vous n’a pas pu avoir lieu en juillet dernier, mais en raison de la diminution du nombre de cas et des progrès de la vaccination, la huitième période pourrait se dérouler en présentiel en décembre.

Il a également abordé le contexte dans lequel se déroule la rencontre, marquée par la journée du 45e anniversaire du Pouvoir Populaire, symbole du renforcement des institutions et de la démocratie socialiste.

'Il est temps de réfléchir à la signification réelle du concept de Pouvoir Populaire et de tout mettre en œuvre pour le perfectionner', a-t-il exhorté en appelant à travailler pour adapter son rôle aux circonstances actuelles et être en phase avec les besoins du peuple.

peo/mem/kmg