Agence de Presse de l'Amérique Latine

La France inquiète après une nouvelle agression lors d'un match de football

Paris, 22 novembre (Prensa Latina) La ministre française des Sports, Roxana Maracineanu, s'est inquiétée aujourd'hui de la fréquence des incidents dans les stades et des agressions sur les footballeurs après l'objet lancé sur Dimitri Payet lors d'un match à Lyon.

C'est la sixième agression dans le monde du football et cela doit cesser. La Ligue doit donner une solution au problème, a  indiqué  le haut responsable au micro de Franceinfo à propos du match suspendu hier soir à partir de la troisième minute, lorsqu'une pomme d'eau a frappé la tête du vétéran de l'Olympique de Marseille durant sa visite à l'Olympique de Lyon.

Maracineanu a exhorté les autorités françaises du sport le plus universel à agir sur la situation, notamment la Fédération française de football et la Ligue de football professionnel.

« Il faut arrêter cela, c'est la survie du football qui est en danger », a-t-elle souligné.

Le ministre a exprimé sa solidarité avec l'ancien international des Bleus ayant subi une deuxième attaque cette saison après avoir été frappé dans le dos par un pommeau d'eau à Nice le 22 août.

Lors du match de la 14e journée de Ligue 1, Payet s'apprêtait à tirer un coup de coin à la troisième minute du classique "olympique" lorsqu'il a reçu le coup, après quoi il est tombé au sol.

Le ministre s'est félicité du fait que l'homme responsable de l'attaque au couteau ait été arrêté et éloigné du Parc Olympique Lyonnais, mais il a insisté sur le fait que ce n'était pas suffisant.

jcc/jf/wmr