Agence de Presse de l'Amérique Latine

La Syrie annonce un plan de relance du tourisme jusqu'en 2030

Damas (Prensa Latina) Le ministre syrien du tourisme, Mohamed Martini, a annoncé aujourd'hui un plan de relance de ce secteur jusqu'en 2030, axé en premier lieu sur la relance du tourisme populaire et culturel.

Le plan couvre  de même les domaines de la formation en tourisme et de la garantie d'opportunités d'emploi pour les diplômés des collèges et instituts de tourisme, a déclaré M. Martini lors d'une conférence de presse au siège du ministère de l'information.

Il y a en effet de grandes possibilités d'investissement dans le tourisme en Syrie, ce qui permettrait de créer plus de 100 000 emplois d'ici 2030.

D'autre part,  488 000 étrangers ont rendu visite au pays au cours de l'année en cours et que le travail est en cours pour faire de 2022 la meilleure année depuis le début de la guerre déclenchée contre ce pays en 2011.

Il a confirmé en outre que le ministère avait reçu des demandes d'offices et d'agences de tourisme de pays européens pour envoyer des groupes de vacanciers en Syrie.

Il a  expliqué par ailleurs que 45 projets dont la mise en œuvre a été interrompue pour diverses raisons seraient achevés, en plus de proposer 40 autres lors de la réunion sur l'investissement touristique prévue en mars prochain.

Actuellement, il y a au moins 10 000 étudiants en tourisme et 150 000 familles syriennes qui vivent de ce secteur.

En 2010, l'année précédant le déclenchement de la guerre en Syrie, le pays a accueilli huit millions cinq cent mille touristes en apportant des revenus qui représentaient neuf pour cent du produit intérieur brut. Par la suite, l'afflux de visiteurs a chuté de 98 pour cent.

Selon certains médias, les pertes dans le secteur du tourisme se sont élevées à des milliards de dollars pendant  que 1 500 installations ont été mises hors service, 403 sites d'intérêt ont été détruits et plus de 260 000 travailleurs du tourisme ont été mis au chômage.

jcc/mem/fm