Agence de Presse de l'Amérique Latine

Mise en avant du succès des vaccins cubains antiCovid-19

Washington, 24 novembre (Prensa Latina) L'offre cubaine de vaccins COVID-19 produits localement porte ses fruits, a rapporté aujourd'hui https://www.nature.com.

Un article de Sara Reardon paru dans Nature, une revue internationale hebdomadaire ayant des bureaux dans plusieurs villes du monde, indique que des données préliminaires montrent qu'une combinaison de trois doses de vaccins Soberana 02 était efficace à 92,4 % dans les essais cliniques.

Lorsque la pandémie de Covid-19 a commencé, Cuba a décidé de ne pas attendre que le reste du monde mette au point des vaccins. L'embargo économique (blocus) étasunien contre le pays, vieux de 60 ans, qui entrave l'exportation de produits fabriqués aux États-Unis, rendrait difficile l'acquisition de médicaments.

"La meilleure chose à faire, pour protéger notre population, était d'être indépendant", a déclaré Vicente Vérez Bencomo, directeur général de l'Institut Finlay des vaccins  à La Havane.

Pour évaluer l'efficacité des immunogènes cubains, l’article a mis en avant le cas de Soberana 02.

« Il semble être efficace contre le variant Delta hautement transmissible du nouveau coronavirus à l’origine d’une augmentation des hospitalisations et des décès dans le monde entier et qui représente désormais la quasi-totalité des cas de Covid-19 à Cuba".

« Nature » a couvert les travaux des scientifiques cubains du Centre d'ingénierie génétique et de biotechnologie (CIGB) de La Havane sur l'Abdala, un vaccin à trois doses, qui s'est révélé efficace à plus de 92 % lors des essais de phase III auxquels ont participé plus de 48 000 personnes, mais les résultats complets n'ont pas encore été rendus publiques.

Selon le journaliste, les vaccins du Finlay ont atteint "une efficacité similaire à celle des vaccins fabriqués par Johnson & Johnson (J&J) à New Brunswick, dans le New Jersey, et AstraZeneca à Cambridge, au Royaume-Uni". 

Les responsables de l'institut ont dit être en mesure de produire 10 millions de doses de Soberana 02 par mois.

« Les vaccins à base de protéines tels que Soberana 02 et Abdala peuvent présenter certains avantages par rapport à d'autres types d'injections », a déclaré Craig Laferrière, responsable du développement des immunogènes chez Novateur Ventures à Toronto, Canada.

Contrairement aux vaccins à ARN messager (ARNm) produits par Pfizer (New York) et Moderna (Cambridge, Massachusetts), les vaccins protéiques comme ceux de Cuba ne doivent pas être conservés à des températures extrêmement basses, ce qui rend plus facile leur distribution dans les régions éloignées.

Laferrière a en outre estimé que le médicament cubain pourrait "avoir moins d'effets secondaires que les vaccins AstraZeneca et J&J.

jcc/rgh/lb