Articles

Découverte d'un énorme gisement de pétrole en Angola

Luanda, 15 mars (Prensa Latina) La compagnie italienne ENI a fait la découverte d'un énorme gisement de pétrole sur la côte nord de l'Angola. Les réserves en sont estimées entre 450 et 650 millions de barils, a fait savoir Sonangol, le partenaire angolais de l'ENI.


L'agence locale d'information, la Sapo, a diffusé un communiqué de la compagnie pétrolière avec des détails supplémentaires sur ce nouveau puit dénommé Agogo-1 NFW qui se trouve situé à quelques 180 kilomètres de la côte angolaise.

"Poseidon", le navire d'exploration de la compagnie, a découvert ce puit à une profondeur de mille 636 mètres, apprend-on dans ce communiqué.

Le dit gisement consiste en une colonne unique de pétrole de quelques 203 mètres, contenant 120 mètres de pétrole brut de grande qualité. La production devrait s'élever à quelques 20 milles barils par jour.

ENI, présente en Angola depuis 1980, et Sonangol seront les deux principaux opérateurs de ce nouveau gisement. Chacune de ces compagnies aura une participation de 36,8 pour cent dans l'entreprise; la SSI Fifteen LTD, une autre compagnie basée en Angola, aura 26,3 pour cent des parts restantes.

Grâce à ce nouveau gisement, l'Angola va pouvoir rejoindre le Nigeria parmi les principaux pays producteurs de pétrole brut en Afrique, a précisé ENI.

Selon les chiffres officiels,« l’or noir » représente 95 pour cent des exportations et environ 70 pour cent des entrées d'argent dans le pays.

peo/mgt/lbp