Articles

Un expert indépendant de l´ONU dénonce les violations d´Israël en Palestine

Nations Unies, 20 mars (Prensa Latina) Un expert en droits de l´Homme de l´ONU a dénoncé le fait qu´en exploitant les ressources naturelles du territoire palestinien, Israël viole ses responsabilités légales en tant que puissance occupante.


Selon le rapport présenté lundi par le rapporteur spécial concernant la situation des droits de l´Homme dans les territoires palestiniens occupés depuis 1967, Michael Lynk, "la politique de Tel-Aviv d´usurpation des ressources naturelles empêche ce peuple arabe de se développer".

"Pour près de cinq millions de palestiniens qui vivent sous l´occupation, la détérioration de son ravitaillement en eau, l´exploitation de ses ressources naturelles et la dégradation de son environnement, sont des symptômes de leur manque de contrôle significatif sur leur vie quotidienne", a-t-il expliqué en soulignant les dégâts sur l´environnement occasionnés par Israël.

"L´eau est l´une des ressources les plus insuffisantes: la forte diminution des sources naturelles de cet approvisionnement à Gaza, et l´incapacité pour les palestiniens d´accéder à la majorité des sources en Cisjordanie, est un symbole puissant de la violation systématique de leurs droits", a-t-il signalé.

Selon le rapporteur spécial, Israël utilise les ressources des territoires palestiniens occupés "comme un pays souverain utiliserait ses propres actifs, avec des conséquences extrêmement discriminatoires".

"Les personnes qui vivent sous l´occupation devraient pouvoir jouir d´une grande quantité de droits de l´Homme consacrés dans le droit international, et ce dans le but de protéger leur souveraineté concernant leurs richesses naturelles", a-t-il souligné.

"Depuis 2017, plus de 96 pour cent de l´aquifère côtier de Gaza, la principale source pour ses résidents, est devenu inapte à la consommation humaine, entre autres raisons, compte tenu de l´extraction excessive et de la contamination par des eaux résiduelles et de l´eau de mer", a expliqué Lynk.

"L´embargo de 12 ans d´Israël et les guerres asymétriques ont rendu l´infrastructure de Gaza gravement paralysée, et dans une situation de pénurie d´électricité quasi constante", a-t-il ajouté.

Alors qu´en Cisjordanie, l´expert souligne qu´Israël extrait des richesses naturelles et minérales de la Mer Noire, qui se trouve en zone occupée, et refuse d´autre part l´accès à ces ressources aux palestiniens.

Puis il a indiqué qu´il existe une sérieuse préoccupation quant à la pratique d´Israël d´éliminer des déchets dangereux au sein des dénommées "zones de sacrifice" en Cisjordanie.

Le travail du rapporteur spécial aborde également la catastrophique situation humanitaire due à l´occupation, et questionne l´usage continu de la force excessive de la part des forces de sécurité de Tel-Aviv contre les manifestants palestiniens à Gaza.

Il est bon de rappeler que les experts en procédures spéciales travaillent de manière volontaire, ne font pas partie du personnel de l´ONU et ne reçoivent aucun salaire pour leur apport. Ils sont indépendants de tout gouvernement ou organisation.

peo/acl/ifb