Agenzia di stampa latinoamericana Prensa Latina - Cuba

La Trova est éternelle, Festival Pepe Sanchez à Santiago de Cuba

Santiago de Cuba (PL) La 55ème édition du Festival Pepe Sanchez, qui se déroulera du 15 au 19 mars, confirmera que cette ville est le berceau du genre musical ainsi que de sa vitalité.

Le plus ancien événement de ce type à Cuba, lancé au début des années 60 du siècle dernier, remplira des espaces publics comme le parc Cespedes et la Place de Mars, la salle de concert Dolores et la Casa de la Trova, qui porte le nom du couturier et compositeur auquel il est rendu hommage en son anniversaire chaque année le 19 mars.

Le théâtre Marti et les sièges du Coeur Madrigalista et de l'Union des Écrivains et Artistes Cubains accueilleront également des présentations artistiques, alors que les soirées Trova sin trabas auront lieu à la Maison Dranguet.

Durant les sessions théoriques, des recherches au sujet du patrimoine culturel, datant de siècles et présent depuis des générations d'artistes cubains, seront présentées.

Les 150 ans de la naissance du trovador (interprète de la Trova) Sindo Garay, dont l'interprétation de Longina est inscrite pour toujours dans la mémoire musicale du pays, recevront l'hommage du Festival, qui  honorera également l'empreinte de Fidel Castro dans le développement de la culture et celle de Juan Almeida, compositeur inspiré aux plus 300 œuvres.

 La présence de nombreux invités est attendue, dont les interprétations artistiques confirmeront la valeur de la Trova qui, comme l'affirment beaucoup de chercheurs, est une seule, car ni vieille ni jeune ; la même qui avec ses nuances créatives de chaque époque a marqué le devenir de la spiritualité cubaine.

L'un des joyaux patrimoniaux que garde le cimetière Santa Ifigenia est le sentier des trovadores, où reposent des personnalités du pentagramme national telles Miguel Matamoros, Ñico Saquito, Sindo Garay, Compay Segundo, José Bandera, Ramon Ivonet y Reinaldo Creach, parmi tant d'autres.

Reconnue comme une ville musicale par excellence par ses apports à la naissance du Son et du Boléro, dans ses parcs et ses coins de rues populaires,  on peut profiter des interprétations spontanées de groupes qui animent le quotidien et réjouissent les passants locaux et étrangers.

oda/mca