Agence de Presse de l'Amérique Latine

Le docteur Joe Holden Filártiga Ferreira, résistant héroïque lors de la dictature Stroessner, décède au Paraguay

Asunción, 5 juillet (Prensa Latina) Le docteur Joel Filártiga Ferreira, infatigable combattant de la dictature de Stroessner, est décédé dans la matinée, apprend-on de source officielle.


Le décès de cet allergologue reconnu et grand militant social est survenu quelques semaines après son hospitalisation à l'Instituto de Previsión Social, l'un des hôpitaux d'Asunción.

Joel Filártiga Ferreira s'opposa fermement au régime dictatorial de Stoessner et pendant plus de quarante ans, mena un combat sans relâche contre les forces répressives du régime responsables de la mort de son fils Joselito, âgé d'à peine 17 ans.

Cet évènement, qui eu lieu le 30 mars 1976, le poussa à entreprendre une lutte contre les autorités de l'époque afin de tirer au clair les conditions de l'assassinat et en punir les responsables.

En plus de son activité comme médecin, il était poète, dessinateur et peintre de talent;  plusieurs de ses œuvres ont été exposées avec succès tant au Paraguay qu'à l'étranger.

L'année dernière, en novembre, le Sénat lui rendit un hommage pour le remercier de son inlassable combat pour la liberté et la justice au Paraguay, ainsi que pour son apport à la médecine.

Filártiga naquit a Ybytymí, dans le département de Paraguarí. Il fit ses études de médecine à l'Université Nationale d'Asunción et à l'Ecole de Médecine Albert Einstein, à New York.

Sa vie a été une inspiration pour de nombreuses personnes et, en 1990, on porta sur le grand écran l'histoire de ce médecin qui mena une lutte héroïque pour démasquer les assassins de son fils et obtenir justice.

Le film s'intitule  "Un homme en guerre" , dans lequel Anthony Hopkins, le célèbre acteur britannique, interprète le rôle du docteur Filártiga.

Peo/mv/cw