Agence de Presse de l'Amérique Latine

Deux figures de l’athlétisme reviennent concourir pour Cuba

La Havane, 14 février (Prensa Latina) Les athlètes Lisneidy Veitía et Sahily Diago ont été réadmises pour représenter Cuba lors des prochaines compétitions internationales, y compris les Jeux Olympiques de Tokyo 2020.


Dans des déclarations à Radio Havane Cuba, le vice-président de l’Institut cubain des sports, Ariel Sainz, a indiqué qu’à la demande de la Fédération nationale de la discipline, les deux femmes avaient été réintégrées, après avoir résidé temporairement à l’étranger.

Quatre ans après avoir quitté l’athlétisme cubain, Veitia et Diago ont la possibilité de se battre pour être inscrites sur la liste nationale en vue du rendez-vous estival.

Vingt-sept, 25 ans, originaire de la province de Villa Clara, est championne centraméricaine des 400 mètres plats en 2014, tandis que Diago, de Matanzas, est vice-championne mondiale des moins de 20 ans et de la Ligue du Diamant de Rome des 800 mètres cette année-là.

Les deux coureuses, ajoute la note de la station de radio cubaine susmentionnée, se sont écartées de l’athlétisme cubain après avoir concouru sans grand succès à Rio de Janeiro-2016 et ont fixé leurs résidences en Italie et au Guatemala, respectivement.

Elles chercheront maintenant à ranimer les succès passés sous les yeux des entraîneurs Juan Gualberto Valdés et Francisco Ayala.

Veitía se prépare à Cuba depuis le mois d’octobre. Nous aspirons à assister aux Jeux Olympiques pour les 400 mètres et les relais 4x400 féminin et mixte, a précisé Valdes.

Selon le coach, sa disciple était en parfaite condition lors des deux premières compétitions dans le pays, où elle devançait ses rivales avec des temps acceptables de 53,50 secondes et 53,8 au chrono manuel.

peo/mem/rws