Agence de Presse de l'Amérique Latine

La possibilité de reporter les Jeux Olympiques envisagée

Tokyo, 3 mars (Prensa Latina) La ministre japonaise des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, Seiko Hashimoto, a avancé aujourd’hui la possibilité de reporter le rendez-vous à plus tard dans l’année en raison de la propagation mondiale du virus du Covid-19.


Le contrat stipule que les Jeux auront lieu en 2020. Cela pourrait être interprété comme permettant un report, a déclaré Hashimoto lors d’une présentation du grand événement sportif devant le Parlement de son pays.

'Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour que les Jeux se déroulent comme prévu', a ajouté l’ex-patineuse de vitesse et cycliste de piste.

La compétition des cinq anneaux est menacée par la transmission rapide du Covid-19 qui a déjà causé la mort de 12 Japonais et provoqué la fermeture d’écoles, ainsi que l’annulation de la plupart des compétitions sportives.

Vendredi dernier, le président du Comité Olympique International (COI), l’allemand Thomas Bach, a confirmé que la nation asiatique 'est totalement déterminée à célébrer avec succès les Jeux de Tokyo à partir du 24 juillet'.

«Je voudrais encourager tous les sportifs à poursuivre leur préparation aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 avec confiance', a-t-il déclaré.

En outre, il a salué la création, le mois dernier, d’un groupe de travail comprenant l’Organisation Mondiale de la Santé, les autorités japonaises et le mouvement olympique à Tokyo et Lausanne.

Il a également précisé que le regard du CIO se focalise désormais sur le développement sans grands problèmes des événements de qualification pour achever de former les délégations des comités olympiques nationaux pour la compétition estivale, prévue du 24 juillet au 9 août.

Tout ajustement de la programmation des Jeux aurait un impact sur les chaînes de télévision internationales, qui auront un poids sur l´éventuel report. Le COI recueille 73 pour cent de ses revenus de 5,7 milliards de dollars dans le cadre d’un cycle olympique par la vente des droits de transmission et près de la moitié de ces bénéfices est générée par la chaîne américaine NBC.

peo/acl/am