Agence de Presse de l'Amérique Latine

La Coupe d´Europe de football de plus en plus menacée par le coronavirus

Rome, 16 mars (Prensa Latina) L’EURO de football est de plus en plus menacée par le nouveau coronavirus SRAS-CoV-19 et le président de la Fédération de Football italienne (FIGC), Gabriele Gravina, a évoqué hier un possible report du tournoi.


Dans des déclarations au quotidien italien Corriere dello Sport, le représentant a souligné qu’il ne voyait pas d’alternative viable à la célébration de la compétition, initialement prévue du 12 juin au 12 juillet dans plusieurs pays du vieux continent.

L’évolution de l’épidémie montre une voie claire. Il faut privilégier la santé, puis agir avec bon sens. Et le bon sens dit que défendre un événement européen unique, programmé en juin (l’Euro), serait une erreur stratégique, a-t-il souligné.

Le président de la FIGC a expliqué qu’ « il n’y a pas d’alternatives, c´est ce que nous disent les projections sur le développement du virus ».

Selon plusieurs experts du secteur financier, l’annulation définitive de la Ligue italienne de football, actuellement suspendue, entraînerait des pertes de plus d’un milliard d’euros.

Et selon les spécialistes c´est ce qu´il se passerait dans le reste de l’Europe, donc la tenue de l’EURO dans les délais prévus semble être une chimère.

peo/acl/Yas