Articles

Les États-Unis vont tenter un autre coup au Nicaragua, affirme le site The Grayzone

Managua, 6 août (Prensa Latina) Les États-Unis tenteront un autre coup d’État au Nicaragua a assuré The Grayzone, un site d’information indépendant dédié au journalisme d’investigation, cité ici aujourd’hui par le bulletin numérique Informe Pastrán.

Dans le cadre de cette accusation, le journaliste Ben Norton, directeur adjoint de la publication progressiste, a cité le document de l’Agence des États-Unis pour le développement (Usaid) qui confirme le recrutement d’une entreprise pour mener des actions de déstabilisation contre le gouvernement du Front sandiniste, face à la défaite électorale imminente de l’opposition nicaraguayenne en 2021.

Le document a été révélé vendredi dernier à Managua par le directeur de la radio La Primerísima, William Grigsby.

The Grayzone a contacté l´Usaid pour obtenir confirmation de l’authenticité du document de 93 pages présenté par Grigsby et, bien que l’agence n’ait pas répondu, Norton a réussi à recueillir des preuves de la légitimité du texte, a expliqué Pastrán.

Le journaliste étasunien a déclaré qu’en avril de cette année la direction de l’Usaid a été assumée de facto par John Barsa, un homme d’affaires républicain de la ligne dure, allié de Trump et fils d’immigrants cubains.

En coordination avec le secrétaire d’État nord-américain et ancien directeur de la CIA, Mike Pompeo, Barsa a transformé l’agence en une arme de pression et d’ingérence qui finance ouvertement les efforts déstabilisateurs contre les gouvernements de Cuba, du Venezuela et du Nicaragua, a résumé le rapport Pastrán.

The Grayzone révèle également le travail subversif de l’ONG nord-américaine Democracia Internacional, qui cherche une personne de contact locale au Nicaragua pour développer les plans de Washington dans ce pays d’Amérique Centrale.

Le document de l’Usaid explique en détail la stratégie spécifique de déstabilisation qui suivrait les élections au Nicaragua, a ajouté Norton.

peo/mem/fgn/cvl