Agence de Presse de l'Amérique Latine

Cuba applique la réorganisation monétaire avec protection sociale

La Havane, 8 janvier (Prensa Latina) La protection sociale, en particulier pour les secteurs les plus vulnérables, constitue aujourd’hui une priorité de la réorganisation monétaire à Cuba malgré l’élimination de gratuités indues et de subventions excessives.

Depuis le 1er janvier, cette transformation économique complexe et d’une grande portée, accompagnée d’une unification monétaire et de change, est en cours, ainsi que des actions visant à favoriser la mise à jour du modèle économique et indispensables pour mener à bien d’autres tâches définies dans la stratégie économique et sociale de l’île.

Comme les autorités gouvernementales l’ont répété, tout se fera avec le plus grand attachement à la justice sociale qui caractérise le système socialiste cubain, avec des aides aux personnes dans le besoin et pour lesquelles 30 milliards de pesos sont disponibles.

Cette protection vise à maintenir les prestations monétaires, en services et en nature du Système de Sécurité Sociale, approuvées depuis 2009, et qui ont été modifiées dans la réorganisation monétaire pour les accorder et les garantir aux travailleurs, aux retraités et aux membres de leur famille.

Il s’agit de répartir les mêmes richesses, mais autrement, ce qui sera possible avec une réforme des revenus, comprenant salaires, pensions, retraites et assistance sociale.

À ce sujet, le chef de la Commission permanente pour la mise en œuvre et le développement des lignes directrices du Parti communiste cubain, Marino Murillo, a publié sur son compte Twitter que jusqu’au lundi 4 janvier, plus d’un million 445 mille retraités avaient perçu leurs allocations majorées.

À cela s’ajoute le fait que plus de 12 mille nouveaux foyers considérés comme vulnérables ont bénéficié d’une protection économique, en vertu du principe selon lequel nul ne sera laissé sans protection à Cuba.

Un autre aspect important de la réglementation est le maintien de la vente à des prix subventionnés par le budget de l’État de produits alimentaires pour les enfants, tels que la compote, le lait et la viande, décision qui bénéficie à plus d’un million 55 mille enfants de moins de 13 ans.

Cette disposition couvre également les régimes alimentaires sous prescription médicale pour la viande et le lait, qui concernent 1 million 335 mille personnes, et d’autres concernant les femmes enceintes ainsi que les enfants souffrant d’intolérance au lactose et les personnes souffrant de maladies chroniques.

Il est important pour le pays de faire en sorte que le travail devienne la principale source de richesses et de revenus pour la force économique active, une intention qui prend de l’ampleur avec l’enregistrement de plus de 29 mille demandes d’emploi au cours des 20 derniers jours.

À cet égard, Murillo a déclaré qu’il était dans l’intérêt du pays de créer davantage d’emplois dans le secteur productif, car ce sont eux qui sont le plus directement liés à la création de nouvelles richesses, et qu´environ 17 mille postes sont déjà offerts dans la seule capitale cubaine.

peo/ga/crc