Agence de Presse de l'Amérique Latine

Cuba augmente ses laboratoires spécialisés dans la détection de la Covid-19

Pinar del Rio, Cuba, 31 janvier (Prensa Latina) Avec l’ouverture hier d’un nouveau laboratoire de biologie moléculaire dans la province occidentale de Pinar del Rio, Cuba augmente le nombre de ces installations pour détecter le coronavirus SARS-Cov-2 responsable de la Covid-19.

Dotée de haute technologie et d’un personnel qualifié et formé à l’Institut de médecine tropicale Pedro Kouri (IPK), à La Havane, l’institution traitera initialement entre 400 et 450 échantillons en 24 heures, a déclaré Junior Fernández, chef du département sanitaire territorial.

Nous pourrons réaliser en temps réel les tests de Réaction en Chaîne de Polymérase (connue sous le nom de PCR), méthode qui permet la détection de l’acide ribonucléique (ARN) du nouveau coronavirus et confirmer ainsi la contagion des personnes, a indiqué le fonctionnaire.

Au cours des premières semaines, le centre bénéficiera des conseils d’experts de l’IPK et aspire à former d’autres spécialistes en microbiologie pour renforcer la lutte contre la pandémie en temps de crise.

L’ouverture du Laboratoire de biologie moléculaire permet à Pinar del Rio de faire un diagnostic en temps réel et d’améliorer ainsi les soins aux patients, a expliqué de son côté le directeur provincial de la Santé Publique, Ariel Godoy.

On peut ici noter l’effort de représentants de nombreux organismes, de travailleurs non étatiques et du gouvernement cubain pour gagner cette bataille pour la vie, a estimé le médecin.

Basé à l’hôpital clinique chirurgical Abel Santamaria de la capitale provinciale, le nouveau centre renforce la stratégie nationale conçue pour contenir l’expansion de la pandémie.

Le réseau de laboratoires de ce type s´étend à Cuba malgré les obstacles que le blocus économique, financier et commercial des États-Unis impose à la nation caribéenne, ont précisé les autorités.

peo/ga/alo/gdc