Agence de Presse de l'Amérique Latine

Des organismes internationaux reconnaissent Cuba pour son apport à la science et la paix

Vienne, 9 février (Prensa Latina) Des organismes internationaux basés dans cette capitale ont souligné aujourd’hui les avancées scientifiques de Cuba et l’engagement de ce pays en faveur du désarmement nucléaire et de l’utilisation pacifique de l’énergie atomique.

L’Organisation des Nations Unies pour le Développement industriel a reconnu le développement par l’État des Caraïbes de quatre candidats vaccinaux contre la Covid-19 (Soberana 01, Soberana 02, Abdala et Mambisa) et a attribué cette réussite à des décennies d’investissement dans sa propre industrie biopharmaceutique.

Elle a également souligné l’importance de ces médicaments cubains pour l’Amérique Latine et rappelé qu’ils étaient les premiers obtenus dans la région.

Au milieu de la dispute internationale pour l’accaparement des approvisionnements, la distribution réussie d’un vaccin cubain pourrait fournir un potentiel de survie aux pays en développement qui cherchent à immuniser leurs populations, a indiqué cette entité.

Par ailleurs, le secrétaire exécutif de l’Organisation du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires, Lassina Zerbo, s’est félicité de la décision de Cuba de ratifier cette convention, ce qui témoigne de son soutien aux efforts d’élimination des armes de destruction massive.

Zerbo a qualifié cette étape d’historique et a souligné la contribution de l’île à la reconnaissance universelle de ce mécanisme comme outil pour construire un monde plus sûr et plus pacifique.

En outre, il a indiqué que l’exemple de la nation caribéenne incitait d’autres États à soutenir l’accord.

Par ailleurs, l’Agence internationale de l’énergie atomique a quant à elle souligné les réalisations de l’île en matière de recherche et de traitement du cancer.

À cet égard, elle a reconnu que Cuba utilisait l’énergie nucléaire à des fins pacifiques, en particulier dans le secteur de la santé, où des produits radio-pharmaceutiques sont utilisés pour le diagnostic de maladies graves et pour la thérapie des patients.

Il a également souligné l’importance du Centre des Radio-isotopes de l’île pour ce type de projets.

peo/agp/gaz