Agence de Presse de l'Amérique Latine

Des scientifiques cubains saluent les résultats des candidats vaccinaux

La Havane, 10 février (Prensa Latina) Des scientifiques cubains ont présenté hier au président Miguel Diaz-Canel les résultats encourageants du candidat vaccinal Soberana 02 (Souverain 02), le plus avancé du pays.

Selon le directeur général de l’Institut Finlay de Vaccins, Vicente Vérez, Souverain 02 est déjà produit à grande échelle pour lancer en mars prochain la phase III des essais cliniques.

'La dernière bonne nouvelle est que nous avons réussi à produire un lot de 150 mille doses et que tout s’est très bien passé, ce qui représente une étape scientifique-technique très importante', a-t-il assuré.

La rencontre a également porté sur le candidat Souverain 01 qui a déjà terminé sa première phase d’essai clinique et dont les résultats seront connus dans les prochains jours.

La directrice du Centre d’Ingénierie Génétique et Biotechnologie, Marta Ayala, a pour sa part expliqué l’avancement des deux candidats vaccinaux nationaux, Mambisa et Abdala, également avec des résultats positifs.

De l’avis de la spécialiste, la phase III des essais cliniques d’Abdala à Santiago de Cuba pourra être lancée en mars prochain, après évaluation de tous ses indicateurs antérieurs.

Dans le cas de Mambisa, seul candidat par voie d´administration intranasale sur l’île, la deuxième phase d’essai est en cours au Centre de toxicologie de La Havane.

'Il est très intéressant, parce que la voie nasale est l’endroit où le virus pénètre et l’immunité qui peut être induite dans la muqueuse peut être importante pour le neutraliser', a-t-elle expliqué.

Au cours de la rencontre, les scientifiques ont confirmé que dans la plus grande des Antilles il n´existe pour l´instant que des cas des mutations du coronavirus rapportées en Afrique du Sud et au Panama, mais que les recherche à ce sujet se poursuit.

Dans le cadre de la prévision d’incidence pour les prochains jours, le doyen de la faculté de mathématiques de l’Université de La Havane, Raúl Guinovart, a assuré que bien que les cas actifs ont diminué, la tendance reste à l’augmentation des infections.

peo/msm/idm/cvl