Agence de Presse de l'Amérique Latine

Un des événements horribles de la dictature au Chili bientôt au cinéma

Santiago de Chile, 18 février (Prensa Latina) Sous la direction de Tatiana Gaviola, le film « La mirada encendida » (Le regard en feu)portera prochainement sur les grands écrans chiliens l’un des faits les plus horribles de la dictature d’Augusto Pinochet (1973-199).

Le 2 juillet 1986, les jeunes Rodrigo Rojas de Negri et Carmen Gloria Quintana ont été arrêtés par une patrouille militaire dans cette capitale et ont été battus et brûlés vifs, ce qui a choqué le Chili et le monde entier.

Le film s’inspire de ce qui a ensuite été appelé l´Affaire des Brûlés, pour raconter par la fiction ce que le jeune photographe Rodrigo Rojas de Negri a vécu durant les deux mois qui se sont écoulés entre son arrivée au Chili et sa mort.

Le film est interprété par le jeune et déjà reconnu acteur Juan Carlos Maldonado, récemment lauréat du Prix Caleuche dans la catégorie Révélation, accompagné au casting par Gonzalo Robles, María Izquierdo et Catalina Saavedra,

Commentant cette production, Gaviola, réalisatrice de cinéma et de télévision, a déclaré qu’elle relate l’un des faits les plus dramatiques de la dictature, mais 'tient à clairement le connecter à ce qui s’est passé depuis la révolte sociale' d’octobre 2019.

Elle juge important de garder à l’esprit ce qui est arrivé aux deux jeunes (Rodrigo est décédé mais Carmen Gloria a survécu aux terribles brûlures), « parce que la justice n’a pas été rendue, parce qu’il faut connaître la vérité et parce que c’est un apport à la mémoire et à la réflexion sur ce que nous vivons aujourd’hui ».

'Le regard en feu' a été tourné fin 2018, mais sa sortie a été retardée à cause de la pandémie et selon le journal spécialisé Cronica Digital le film sera finalement proposé en streaming, dans les prochains mois.

peo/jcm/rc