Agenzia di stampa latinoamericana Prensa Latina - Cuba

Des milliers de poissons morts apparaissent dans le sud du Chili

Santiago de Chile, 19 février (Prensa Latina) Des dizaines de milliers de poissons, pour la plupart des sardines et des anchois, ont fait surface ces derniers jours sur les côtes du sud du Chili, ont rapporté cette semaine les médias de la région de Biobío.

Le quotidien La Estrella, de Concepción, a attribué l’arrivée de poissons venus mourir sur les plages, au processus de remontée des eaux profondes à la surface qui est lié au phénomène de La Niña.

Le Service national de la pêche (Sernapesca) a indiqué que dans la seule embouchure de la rivière Carampangue, dans la région du Biobío, au moins 190 tonnes de poissons morts ont été signalées, comprenant, outre les sardines et les anchois, d’autres espèces d’écailles et de crustacés.

Selon les spécialistes, c’est la septième fois qu’un événement similaire se produit cette année, et bien que certains l’attribuent à d’éventuels événements de pollution de l’environnement, la Surintendance de l’environnement a indiqué que des entreprises de la région font l’objet d’enquêtes, les causes pourraient être naturelles.

Un événement similaire a déjà eu lieu lorsqu’un fort séisme s’est produit en janvier dernier dans l’Antarctique et que, presque en même temps, de grands bancs de poissons sont apparues très près de la rive en des points du sud du pays, ce que certains ont lié au mouvement tellurique.

Cependant, les spécialistes de la sismologie et de la biologie ont exclu tout lien entre les deux événements.

Les autorités locales ont appelé les habitants de ces zones côtières à ne pas consommer ces poissons, tandis que de nombreux voisins se sont plaints dans les médias de la fétidité provoquée par la décomposition de milliers de poissons morts.

peo/mgt/rc